Ecoutez Radio Sputnik
    Service de presse du ministère de la Défense de la Fédération de Russie

    La Russie prépare la sortie du premier drone d'attaque de sa propre fabrication

    © Photo. Service de presse du ministère de la Défense de la Fédération de Russie
    Lu dans la presse
    URL courte
    Izvestia
    Traduction de la presse russe (juillet 2018) (69)
    14350

    Les militaires russes recevront un drone de reconnaissance d'attaque. Les essais de la version opérationnelle du drone Forpost-M sont sur le point de s'achever.

    L'appareil modernisé deviendra une plateforme d'attaque autonome à part entière — le premier drone d'attaque mis en service dans l'armée russe, écrit mardi 24 juillet le quotidien Izvestia. Il sera doté d'un radar moderne, de systèmes optiques et de bombes guidées. Le nouvel équipement permettra au Forpost-M de retrouver, d'identifier et d'éliminer des cibles de manière autonome. Les experts pensent que les drones d'attaque peuvent remplir de nombreuses tâches tactiques sans risquer les vies humaines.

    Le ministère russe de la Défense a annoncé que le drone Forpost-M est devenu capable de lancer des frappes contre des cibles terrestres. Le drone sera également muni d'un système optique électronique modulaire et d'identification de sites terrestres et d'un radar. Ces appareils permettront au drone de travailler de nuit et quelles que soient les conditions météorologiques. Ces nouveaux systèmes de navigation et d'identification de sites terrestres font de l'appareil un drone d'attaque entièrement autonome.

    Dans sa zone de patrouille le Forpost-M pourra de manière autonome remplir plusieurs missions opérationnelles. Le nouveau radar aidera à identifier des cibles potentielles pour une attaque. Le système optique verrouillera et identifiera un site terrestre. Ce qui sera suivi d'une attaque. Les cibles seront éliminées à l'aide de bombes guidées embarquées.

    L'équipement électronique du Forpost-M n'a pas d'analogues dans le monde. En particulier, le système inertiel de navigation sans plateforme (BINS) russe permet au drone de voler sans utiliser les systèmes de navigation GLONASS ou GPS. Cela apporte à l'appareil plusieurs avantages à l'approche des zones où se situent des systèmes de défense antiaérienne et de guerre électronique d'un éventuel ennemi.

    Sur le champ de bataille le drone d'attaque Forpost-M apportera de nombreux désagrément à toute armée moderne. L'expérience d'utilisation des premiers modèles de drones de ce type en Syrie a montré qu'ils découvrent bien des véhicules blindés camouflés, des systèmes d'artillerie, des postes de défense et de commandement de l'ennemi. Le drone modernisé sera à même d'éliminer sur le champ de telles cibles.

    Le nouvel appareil d'attaque a été construit sur base du drone Forpost conçu à partir des drones israéliens Searcher Mk II achetés antérieurement. Mis au point par les ingénieurs russes ce drone est entièrement assemblé à partir de composantes russes et a été baptisé Forpost-M. M comme modernisé.

    Le Forpost-M peut travailler dans un rayon de 250 km autour de l'opérateur en volant à plus de 200 km/h pendant 17 heures. Le drone pèse plus de 450 kg. Altitude de vol maximale — près de 5 km.

    Le Forpost-M en version d'attaque sera capable d'embarquer deux bombes de haute précision.

    L'armée russe s'apprête également à recevoir des drones d'attaque plus lourds. Les premiers drones d'attaque russes Altaïr jusqu'à 5 tonnes et Okhotnik jusqu'à 20 tonnes sont en essais actuellement. Il a été conçu en forme d'aile volante avec l'utilisation des technologies furtives.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (juillet 2018) (69)

    Lire aussi:

    Quels moyens de défense face aux drones?
    Pigeon voyageur aux ailes de plastique: quels métiers exercent déjà les drones?
    Attaques terroristes des bases russes en Syrie: qui a fourni les drones?
    Tags:
    drone, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik