Ecoutez Radio Sputnik
    El logo de la cumbre de BRICS en China

    «Les Brics prendront l'Afrique sous tutelle et lanceront un défi aux USA»

    © REUTERS / Fred Dufour
    Lu dans la presse
    URL courte
    Nezavissimaïa gazeta
    Traduction de la presse russe (juillet 2018) (69)
    1331

    Ce mercredi, à Johannesbourg s'ouvre le 10e sommet des Brics avec la participation du Président russe. Etant donné que le forum anniversaire se tiendra en Afrique, il permettra de fixer le rôle géopolitique sérieux du groupe.

    Les dirigeants de l'Inde, de la Chine, de la Russie, du Brésil et de l'Afrique du Sud se rencontreront au 10e sommet des Brics pour évoquer les règles du jeu dans l'économie numérique à l'ère de la Quatrième révolution industrielle, écrit mardi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

    Dans le même temps Johannesbourg accueillera plus de dix activités avec la participation des représentants du groupe: des députés, des hommes d'affaires, des financiers, des douaniers, des jeunes et des sportifs.

    Les relations diversifiées au sein des Brics se développent très intensivement à différents niveaux et dans différents domaines. Pour la Russie, la signification du format des Brics grandit au fur et à mesure que ses relations avec l'Occident se détériorent.

    Selon le conseiller du ministre chinois des Affaires étrangères Zhang Jun, les pays des Brics renforceront la coordination dans la politique macroéconomique pour réagir aux actions unilatérales et au protectionnisme commercial des USA. A cet égard les participants au sommet évoqueront les risques qui ont résulté des changements de la politique commerciale et économique des USA pour se prononcer sur la nécessité de respecter les règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) par tous les pays.

    Lors de leur réunion les ministres de l'Economie et du Commerce extérieur des Brics ont approuvé les accords dans le domaine de l'économie numérique, la suppression des barrières dans le commerce, la protection de la propriété intellectuelle, le commerce électronique, le développement des petites et moyennes entreprises, le commerce des services et la standardisation. Ce sont ces domaines qu'il est prévu de fixer dans la déclaration finale.

    Les membres des Brics ont l'intention d'exploiter plus activement les ressources de la Nouvelle banque de développement créée à Shanghai pour financer les projets d'infrastructure.

    Et le thème principal de la réunion est «Brics en Afrique: la coopération avec les pays émergents pour une croissance inclusive à l'ère de la Quatrième révolution industrielle».

    Pendant le débat des dirigeants de neuf pays d'Afrique présidant des organisations régionales auront la possibilité de s'exprimer. Tous ont été invités à participer au sommet en format «outreach» et «Brics+».

    L'idée consiste à montrer que les Brics ne s'enferment pas et exercent une influence sur tout le continent africain. D'autant que l'Afrique fait partie des priorités de la Russie, tel que stipule la rédaction mise à jour de son Concept de la politique étrangère.

    La Russie élargit sa coopération avec les pays d'Afrique dans le secteur pétrolier et gazier, elle participe activement à la construction de sites nucléaires énergétiques. La Russie contribue significativement à la création des systèmes de liaison satellite. La coopération militaro-technique reste également un secteur important.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (juillet 2018) (69)

    Lire aussi:

    Le rôle des BRICS et de la Russie dans le monde vu par Vladimir Poutine
    Les perspectives du lancement d'un système de cartes bancaires des Brics
    Vladimir Poutine sur l’augmentation possible du nombre des membres des Brics
    Tags:
    BRICS, Afrique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik