Ecoutez Radio Sputnik
    B-413

    B-413: la deuxième vie du sous-marin soviétique

    © Sputnik . Igor Zarembo
    Lu dans la presse
    URL courte
    Nezavissimaïa gazeta
    Traduction de la presse russe (juillet 2018) (69)
    0 200

    La vie d'un navire ressemble en grande partie à celle d'un homme: la naissance, le service (la vie) et la mort – le démantèlement. Cependant, le destin est favorable pour certains navires en leur accordant une deuxième vie sous la forme d'un navire-musée. C’est le cas du sous-marin B-413.

    Le sous-marin diesel électrique B-413 du projet 641 est accessible aujourd'hui aux visites au sein de l'exposition du Musée du monde des océans à Kaliningrad, écrit vendredi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

    La construction de ce sous-marin a commencé le 28 juin 1968 au chantier naval Novo-Admiralteiski de Saint-Pétersbourg. Il y a un mois ce bâtiment célébrait le 50e anniversaire de cet événement marquant. Le 7 octobre le B-413 fêtera le 50e anniversaire de sa mise à l'eau. Le 24 novembre sera le 50e anniversaire du hissage du drapeau de la marine, et le 25 décembre — le 50e anniversaire de sa mise en service.

    Le sous-marin a intégré la flotte du Nord le 8 janvier 1969, et du 14 juin au 23 septembre il avait rempli sa première mission. Il avait participé au premier périple de la marine soviétique à Cuba, avec notamment deux sous-marins nucléaires. Le voyage cubain avait fait beaucoup de bruit dans les médias américains et même au Pentagone.

    Puis, le sous-marin a accompli plus de 10 missions, il a participé aux exercices navals, notamment les manœuvres Océan de 1970, et à plusieurs reprises il a été reconnu comme le meilleur en termes de préparation opérationnelle.

    En 1993, sans terminer sa maintenance, le bâtiment a été remorqué de Liepaja à Kronstadt, six ans plus tard il a été retiré du service, et la même année il est arrivé à Kaliningrad où il a suivi une conversion pour être transformé en navire-musée. Le 2 juillet 2000, il a été ouvert aux visiteurs.

    Le B-413 est l'un des rares sous-marins à «rester en vie» de la grande famille du projet 641 — plus de 70 bâtiments ont été construits.

    Mais ce n'est pas tout. Cerise sur le gâteau — à bord du B-413 les visiteurs peuvent participer à un jeu de rôle en devenant des membres d'équipage qui part en mission virtuelle. Pendant ce jeu ils participent à une attaque de torpilles, à la réparation d'une avarie dans un compartiment du sous-marin, etc.

    Ce sous-marin-musée offre aujourd'hui l'occasion de voyager dans le temps pour voir à quoi ressembler le B-413 plusieurs décennies en arrière.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (juillet 2018) (69)

    Lire aussi:

    Le «duel contre le sous-marin russe» pour cacher la honte de la flotte britannique
    Le sous-marin russe surnommé Trou noir couché au fond de la mer Noire
    Ce sous-marin nucléaire russe qui intrigue les experts US
    Tags:
    sous-marin, URSS
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik