Ecoutez Radio Sputnik
    croix

    La virginité au nom du Christ pourrait-elle protéger contre le harcèlement?

    © Sputnik . Maksim Bogodvid
    Lu dans la presse
    URL courte
    Nezavissimaïa gazeta
    Traduction de la presse russe (juillet 2018) (69)
    814

    Les instructions du Vatican concernant la consécration des vierges ont offusqué de nombreux croyants.

    «C'est étonnant d'entendre de la part de la mère-église que la virginité physique ne peut plus être considérée comme le précurseur nécessaire pour la consécration dans la vie abstinente», stipule la déclaration de l'Association des vierges consacrées des USA.

    Le 4 juillet 2018, le Saint-Siège a publié le document Ecclesiae Sponsae Imago indiquant: «L'appel à témoigner de l'amour vierge, conjugal et fécond au Christ ne se réduit pas au symbole de l'intégrité physique. De cette manière, la préservation de son corps en parfaite abstinence ou la pratique de la vertu d'intégrité, en ayant une grande importance, ne sont pas des exigences significatives, dont l'inaccomplissement rend impossible l'accès à la consécration.», écrit mercredi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

    Judith Stegman, présidente de l'Association des vierges consacrées, a déclaré aux journalistes que son organisation commençait à recevoir des commentaires de ses membres: «Wow! La virginité physique n'est plus nécessaires pour être consacrée vierge!» Même si le problème n'est pas aussi évident, selon elle: «Si la virginité a été perdue contre la volonté de la femme, et non délibérément, elle aurait le droit à la consécration. Chaque cas nécessite une approche individuelle et une étude profonde au niveau de l'évêque.»

    L'avocate du Minnesota Jenna Cooper a été consacrée en 2009 à l'archevêché de New York. Elle n'est pas d'accord avec l'Association des vierges consacrées: «Je ne vois pas dans le document des mots qui disent que les non-vierges peuvent être considérées comme vierges. Je vois que dans des cas où il existe un problème réel, il est suggéré de faire preuve de compréhension au lieu de dresser des restrictions sévères excluant les femmes de cette vocation.» Elle suggère de lire attentivement le document avant de le critiquer. «L'instruction parle beaucoup de l'importance de la virginité, de l'intégrité chrétienne… Le document ne peut pas être considéré comme un changement des canons, mais seulement comme une instruction pour appliquer la loi en cas d'incertitude.»

    Les «vierges immaculées» est un statut d'église particulier apparu encore au IIe siècle. Les communautés chrétiennes encourageaient les veuves à ne pas se marier, mais à se consacrer à l'aide aux pauvres et aux malades. Il existe également de nombreux cas quand les jeunes filles refusaient de se marier et voulaient rester vierges en se consacrant au service du Christ. Au IVe siècle est apparu le monachisme féminin, les conditions de vie avaient changé et il était difficile pour ces femmes de rester dans la mondanité. Avec le temps le statut de vierges immaculées est devenu un anachronisme.

    Mais il est réapparu au XXe siècle. Il s'est avéré très d'actualité pour les jeunes femmes voulant poursuivre leur carrière professionnelle sans être liées par des vœux de chasteté, tout en menant une vie intègre. Dans les années 1960, le pape Paul VI a rétabli ce statut pour les jeunes femmes, et en 1994 le pape Jean-Paul II a rappelé au Synode l'ancienne pratique pour les veuves. A présent, on dénombre dans le monde près de 5.000 vierges immaculées, essentiellement en France, en Espagne et en Argentine, pays d'origine du pape François.

    Par ailleurs, le statut de vierge immaculée pourrait protéger les femmes du harcèlement, notamment de la part d'autres femmes, du sarcasme et des questions importunes: «Quand vas-tu te marier?» ou «Pourquoi tu n'as pas d'enfants?» La révolution sexuelle a libéré le sexe du poids du conditionnement, tout en rendant les relations sexuelles obligatoires conformément à la thèse populaire de Freud que la sexualité est la principale motivation de la psyché humaine. Il n'y avait pas de place dans ce système pour la virginité immaculée, même si c'est également un choix personnel. En fait, l'asexualité est également une orientation sexuelle comme toutes les autres qui a également le droit à la reconnaissance, conclut le journal.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (juillet 2018) (69)

    Lire aussi:

    Service militaire: au tour du Maroc d’imposer des tests de virginité aux femmes?
    Tests de virginité: l’OMS dénonce les pays où ils sont toujours pratiqués
    Le lac Onega au cœur de la taïga et d’un réseau d’une cinquantaine de rivières
    Tags:
    christianisme, virginité, harcèlement
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik