Ecoutez Radio Sputnik
    bourse américaine

    La bourse américaine s'effondre face aux craintes de ralentissement de l'économie mondiale

    © Sputnik . Gina Moon
    Lu dans la presse
    URL courte
    Vestifinance.ru
    Traduction de la presse russe (novembre 2018) (39)
    12605

    Les indices boursiers américains ont sérieusement fléchi à cause de plusieurs facteurs laissant présager une baisse potentielle des revenus des entreprises américaines à terme.

    Après la fermeture de la bourse lundi 12 novembre, le Dow Jones a perdu 2,3% pour clôturer à 25.394,18 points, l'indice S&P a chuté de 2% jusqu'à 2.726,34 points, et le Nasdaq a perdu 2,8% pour se retrouver à 7.200,87 points, écrit mardi le site d'information Vestifinance.

    Dollars américains
    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    L'une des principales raisons de la dynamique négative qui se maintient globalement sur le marché boursier américain depuis début octobre 2018 est la crainte d'un ralentissement de la croissance économique mondiale. Ces derniers temps, cette inquiétude a été confirmée par plusieurs signes indirects, notamment le ralentissement de la croissance du PIB chinois ainsi que la baisse des cours pétroliers.

    De nombreux experts constatent l'inquiétude des entreprises américaines provoquée par la guerre commerciale qui perdure entre les USA et la Chine. La rencontre de Donald Trump et de Xi Jinping, prévue dans le cadre du sommet du G20 fin novembre à Buenos Aires, pourrait ne pas aboutir à un progrès notable dans le règlement du conflit commercial actuel entre les deux pays.

    Les acteurs du marché ont également perçu la chute du prix du baril en un mois comme un autre facteur indirect indiquant un refroidissement de l'économie mondiale.

    L'incertitude autour des négociations entre l'UE et le Royaume-Uni, qui n'ont toujours pas débouché sur des résultats concrets, constitue un autre facteur négatif. De plus, l'Italie et la Commission européenne n'ont toujours pas réglé le litige concernant le déficit du projet de budget italien pour 2019, auquel la Commission européenne s'oppose.

    Apple est l'une des grandes entreprises ayant subi les plus importantes pertes à la bourse américaine ce lundi: ses actions à la bourse Nasdaq ont chuté de 5%. Depuis le 3 octobre 2018, quand l'action de la compagnie avait atteint un record de 232,07 dollars, les actions d'Apple ont déjà chuté de plus de 16%.

    Cet effondrement a été entraîné par les craintes de ralentissement de la demande pour les produits de la marque à la pomme après le communiqué de l'un des fournisseurs de la compagnie Lumentum Holdings Inc., l'un des principaux fabricants de capteurs laser et de fibre optique.

    Lumentum Holdings, dont les actions ont perdu 33% lundi, a mis en garde contre une sérieuse revue à la baisse des prévisions des recettes de la compagnie parce que «l'un des principaux clients de la compagnie avait demandé une réduction significative des fournitures de diodes laser pour les capteurs 3D» au deuxième trimestre de l'année fiscale, qui se termine en décembre.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (novembre 2018) (39)

    Lire aussi:

    La bulle explose: le marché américain s'effondre, les investisseurs fuient
    Comment les fake news sur la guerre commerciale influencent les marchés
    Pourquoi les marchés boursiers s'effondrent
    Tags:
    économie, bourse, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik