Lu dans la presse
URL courte
Par
Traduction de la presse russe (décembre 2018) (39)
0 311
S'abonner

Malgré l'existence d'un matériel de génie spécial, généralement installé sur le châssis de chars de bataille, les véhicules plus simples et relativement bon marché sont plus sollicités que jamais.

En Syrie par exemple, pendant les combats à Damas, les forces gouvernementales ont activement utilisé les véhicules de génie militaire IMR-2 mais aussi des anciens véhicules du bâtiment dotés de protections supplémentaires sous la forme d'écrans-grilles contre les munitions cumulatives, ainsi que d'un blindage dit angulaire, écrit le quotidien Rossiïskaïa gazeta. Leur immense taille et leur apparence redoutable ont valu à ces blindés à chenilles le surnom de «monstres» dans les médias.

Si, en Syrie, ces véhicules ont été modifiés pratiquement sur le terrain, à l'exposition EDEX 2018 a été présenté le D7R-II adapté par les constructeurs à des fins militaires. Un tel géant pourrait servir aux militaires égyptiens dans le Sinaï où se déroulent régulièrement les opérations contre les terroristes de Daech*.

L'expérience du Moyen-Orient a été également analysée et prise en compte. L'usine de tracteurs de Tcheliabinsk a lancé la construction de bulldozers B12 dotés d'un blindage, qui arrivent à présent dans les unités du génie de l'armée russe. 

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

* Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Traduction de la presse russe (décembre 2018) (39)

Lire aussi:

Trois faux policiers interpellés à Paris en pleine arrestation raciste censée discréditer la police
Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
Tags:
véhicules blindés, armée, Sinaï
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook