Ecoutez Radio Sputnik
    La Défense russe publie une vidéo qui montre un tir réel du missile dernier cri Avangard

    Les surprises de l'industrie de l'armement russe en 2018

    © Photo. Ministry of Defence of the Russia Federation
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Traduction de la presse russe (décembre 2018) (39)
    10331
    S'abonner

    L'année 2018 a été riche en nouvelles armes russes: du laser stratégique Peresvet aux ogives hypersoniques manœuvrables des missiles balistiques en passant par des chars et des systèmes antiaériens modernisés, écrit le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

    La Russie a annoncé en 2018 qu'elle disposait d'armes de types principalement nouveaux: de lasers de combat, de plusieurs missiles hypersoniques ou d'un sous-marin stratégique sans-pilote à propulsion nucléaire, comme le fait remarquer Rossiïskaïa gazeta.

    Avangard
    © Photo. Ministry of Defence of the Russian Federation
    Ainsi, le bloc de combat hypersonique manœuvrable Avangard, destiné aux missiles balistiques intercontinentaux, remettrait en question l'existence de l'ABM américain. 

    Le missile aérien hypersonique Kinjal a un objectif différent: détruire des navires de grande taille, notamment des porte-avions.
    On n'a pas beaucoup d'informations sur le laser de combat Peresvet et le drone sous-marin Poséidon. Quant au Poséidon, on a annoncé des essais réussis de ses équipements nucléaires et le lancement de tests en mer.

    On a constaté beaucoup de nouveautés chez les armes plus traditionnelles. Ainsi, Ouralvagonzavod, producteur principal de chars russes, a dévoilé les secrets de la nouvelle modification du T-72 qui avait été munie d'un nouveau canon de 125 mm, du système de protection dynamique Relikt et d'écrans grillés protégeant le char contre des charges creuses.

    Un char T-72
    © Sputnik . Alexander Kondratiuk
    Les militaires russes reçoivent également les chars modernisés T-80BVM suscitant des réactions très positives.
    Les producteurs ont livré le premier lot des systèmes de missiles Tor-M2, modernisés pour les conditions arctiques: les blocs de tir ont été installés sur le châssis tout-terrain DT-30PM.

    Une autre nouveauté dans ce domaine a été le système antiaérien mobile Derivatsia, capable non seulement de combattre les aéronefs, mais aussi d'intercepter des missiles tactiques et de croisière.

    Il faut également mentionner le système antiaérien mobile Sosna, dont l'objectif est de protéger des convois militaires contre une attaque aérienne. Ce véhicule créé sur la base du VTT MT-LB, dispose de 12 missiles antiaériens de nouvelle génération à guidage laser.

    La Flotte du Nord a reçu le grand bâtiment de débarquement de nouvelle génération Ivan Gren. Ce dernier peut déployer deux compagnies motorisées d'infanterie de marine ou 13 chars sur un littoral non-aménagé.

    Le bureau de construction Malakhit, l'un des concepteurs principaux de sous-marins russes, a publié une image d'un sous-marin inconnu. Il s'agit probablement du sous-marin à propulsion nucléaire de cinquième génération, que les médias russes appellent officieusement Khaski.

    Ce bâtiment sera muni d'un rouf de forme inhabituelle — probablement, pour assurer sa furtivité sur la surface — et de deux batteries de missiles. Ses systèmes de lancement universels peuvent porter environs 50 missiles antinavires de plusieurs types: les Oniks supersoniques, les Kalibr à longue portée et les Tsirkon hypersoniques.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (décembre 2018) (39)
    Tags:
    Avangard (bloc hypersonique), flotte, armes, Kalibr, T-72, Peresvet (système de combat laser), ABM, Uralvagonzavod, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik