Ecoutez Radio Sputnik
    Аэропорты Москвы и Московской области

    Miracle sur l'Hudson: il y a dix ans, un avion amerrissait en plein New York

    © Sputnik . Maxim Blinov
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Traduction de la presse russe (janvier 2019) (25)
    193
    S'abonner

    Le quotidien Gazeta.ru revient sur le «miracle sur l'Hudson», qui a vu un avion en détresse amerrir sur le fleuve new-yorkais Hudson il y a dix ans.

    Le 15 janvier 2009, un avion a amerri avec succès sur le fleuve Hudson, rappelle Gazeta.ru. La maîtrise du pilote Chesley Sullenberger (surnommé Sully) a été saluée par le maire de New York Michael Bloomberg, et sur Facebook est immédiatement apparu un groupe en son honneur. Les passagers de l'Airbus n'ont pas cessé de remercier Sully pour leur sauvetage.

    «Le pilote a été un véritable héros. Il a vu ce qui se passait, il a fait descendre l'avion à l'altitude minimale, a réalisé un demi-tour dans la bonne direction, a trouvé le fleuve Hudson et a tenté d'atterrir en douceur sur l'eau», avait déclaré le sénateur de New York Chuck Schumer.

    Le pilote de 57 ans qui a réussi à faire atterrir l'avion sur l'eau en évitant des victimes est devenu un héros de l'incident surnommé, notamment par le gouverneur de New York David Patterson, «miracle sur l'Hudson». Selon les experts interrogés par les médias américains, l'amerrissage est une manœuvre extrêmement difficile qui n'est habituellement pas enseignée aux pilotes.

    Une semaine après l'incident ont été publiés les résultats des premières expertises censées établir la véritable cause du crash de l'avion: il s'agissait d'une nuée d'oies qui avait percuté l'appareil pendant le décollage. Sachant que deux oiseaux ont été aspirés par les moteurs, provoquant leur embrasement.

    Le plus frappant dans cette histoire est qu'aucun des 150 passagers n'a été tué. Seule une hôtesse de l'air a été hospitalisée avec une jambe cassée.

    L'évacuation des passagers de l'A320 a été achevée avant que l'avion ne coule. Par la suite, l'appareil a été remorqué jusqu'au quai à proximité du World Trade Center pour être retiré de l'eau.

    Seulement 208 secondes se sont écoulées entre l'accident et l'amerrissage. 24 minutes plus tard, tous les passagers et l'équipage avaient été secourus. Le commandant de l'équipage Chesley Sullenberger a été le dernier à quitter l'avion après s'être assuré qu'il ne restait plus personne à bord.

    Il n'existe que 11 cas connus d'amerrissages forcés d'avions de ligne. L'incident du Hudson est le quatrième cas n'ayant fait aucune victime.

    Quelques années plus tard le réalisateur Clint Eastwood a réalisé un film avec Tom Hanks dans le rôle principal inspiré de l'incident et des mémoires de Sullenberger. 

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (janvier 2019) (25)
    Tags:
    pilote, amerrissage, avion, Airbus A320, Chesley Sullenberger, Hudson, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik