Ecoutez Radio Sputnik
    Egypte

    Écho d'un passé lointain: de quoi témoignent les récentes découvertes en Égypte?

    CC0 / Pixabay
    Lu dans la presse
    URL courte
    Gazeta.ru
    Traduction de la presse russe (janvier 2019) (25)
    290

    Des archéologues ont découvert les traces d'une ancienne exploitation viticole pendant des fouilles à Abou al-Matamir, dans le delta du Nil, a annoncé le ministère égyptien des Antiquités.

    Des spécialistes ont trouvé en Egypte un pressoir, des amphores pour stocker le vin, et des fragments d'un mur de brique avec des incrustations de blocs de chaux qui aurait pu être utilisé afin de maintenir la température adéquate, rappelle Gazeta.ru. Ces découvertes datent supposément de la période gréco-romaine de l'histoire de l'Égypte. La datation plus exacte sera déterminée après expertise. Selon Mostafa Waziri, secrétaire général du Conseil suprême des Antiquités, les artefacts découverts aideront les chercheurs à mieux comprendre comment le vin était fabriqué et conservé dans l'Antiquité.

    «Les réservoirs avaient des parois très épaisses en briques de différentes tailles pour que le vin se conserve le mieux possible», a-t-il expliqué.

    Outre les artefacts viticoles, les archéologues ont découvert d'autres objets: des fragments de crépis coloré et des mosaïques. Selon eux, il s'agissait vraisemblablement de l'habitation du propriétaire ou du gérant de l'exploitation viticole. Les nombreuses pièces de monnaie également découvertes sur les lieux nous informent d'un important volume d'échanges commerciaux entre l'Égypte, la Grèce et Chypre.

    Les travaux sur le site continuent. Pratiquement au même moment, sur le site de Kom al-Kholgan également situé dans le delta du Nil, les chercheurs ont découvert une vingtaine de tombes de forme inhabituelle. Parmi les squelettes humains s'y trouvaient des ossements d'animaux et des vestiges de vaisselle d'argile préalablement datés de la Deuxième Période intermédiaire égyptienne (entre 1650 et 1550 av. J.-C., quand l'Égypte a été envahie par des Hyksôs qui utilisaient, à la différence de la population locale, des chevaux au combat. «La plupart des tombeaux retrouvés sont en mauvais état à cause de l'activité humaine ultérieure», a constaté avec regret Mostafa Waziri.

    Plus tôt, sur la côte croate de l'Adriatique, avaient été découverts des fragments de vaisselle en céramique avec des traces de fromage datant de 7200 ans. Les scientifiques avaient alors conclu que la fabrication du fromage et de yaourt était déjà maîtrisée par les habitants de la région au début du Néolithique.

    En janvier 2018, des archéologues ont découvert deux tombeaux peints de la période romaine dans l'oasis d'al-Dakhla à l'ouest de l'Égypte. La pièce principale du premier tombeau retrouvé est orientée d'est en ouest. Il a été construit en arénite, et un escalier de 20 marches conduit à son entrée. L'espace intérieur est composé de pavés d'argiles de 54 cm de long, 25 cm de large et 37 cm de haut, a ajouté le secrétaire général. Les entrées des deux chambres funéraires sont situées près du mur nord.

    Des squelettes humains, des récipients d'argile et des lampes y ont reposé pendant deux mille ans.

    La découverte de Mutah est loin d'être la première se rapportant à l'époque de la domination romaine en Égypte récemment. Ainsi, fin décembre 2018, le ministère des Antiquités avait annoncé la découverte, sur le territoire de la ville de Damiette sur la côte méditerranéenne, de plusieurs sarcophages d'argile de forme ovale et de couleur rouge récupérés intacts par les spécialistes. Des traits de visage et des constructions d'ingénierie dessinés par des peintres de l'Égypte ancienne sont visibles sur certains d'entre eux. Des ustensiles de cuisine, des bijoux et d'autres artefacts ont également été découverts dans la zone des fouilles. En ce qui concerne la période de la Rome antique en Égypte, en 2018 a été découverte la tête d'une statue de marbre de l'empereur Marc Aurèle, qui a régné au IIe siècle.

    L'Égypte a été conquise par l'empereur romain Auguste au début du Ier siècle suite à une guerre intestine contre Marc Antoine caché à Alexandrie et soutenu par la reine d'Égypte Cléopâtre, dont on dit qu'elle était sa maîtresse. A partir de l'année 30 avant notre ère, l'Égypte avait le statut de province de l'Empire romain. Pour s'assurer l'obéissance de la population locale, les dirigeants de Rome y tenaient en permanence des légions prêtes à tout moment à réprimer une révolte potentielle.

    Contrairement à d'autres provinces romaines, l'Égypte était directement dirigée par les empereurs via des préfets — de cette manière, le système traditionnel des pharaons a été formellement préservé en Égypte.

    En novembre 2018, à 30 km au sud du Caire, les chercheurs ont trouvé dans un ancien tombeau des dizaines de momies de chat, ainsi que des momies de scarabées — phénomène extrêmement rare dans la pratique archéologique.

    L'embaumement a permis de préserver les insectes dans un parfait état. Les archéologues y ont découvert également des figurines de chat plaquées or et une statue de bronze de la déesse Bastet, qui était représentée sous la forme d'une femme à tête de chat et était vénérée comme la protectrice de cet animal.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (janvier 2019) (25)

    Lire aussi:

    Versailles sous des nuages épais de fumée à cause d'un incendie (vidéos)
    Le préfet de Paris aurait demandé de démuseler les chiens d'attaque pour l'acte 24
    Les ouvriers travaillant à Notre-Dame ont gravement violé une interdiction explicite
    Tags:
    archéologues, Empire romain, témoignage, découverte, fromages, vin, Cléopâtre, Marc Antoine, Auguste (empereur romain), Rome, Alexandrie, Mutah, al-Dakhla, Chypre, Grèce, Egypte, Égypte antique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik