Ecoutez Radio Sputnik
    Bitcoin

    Que peut-on acheter avec des cryptomonnaies aujourd'hui?

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Traduction de la presse russe (février 2019) (28)
    139
    S'abonner

    Dans le monde entier, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à accepter les monnaies numériques comme moyen de paiement. On peut déjà payer en bitcoins ses achats sur Amazon et eBay, ses impôts ou les transports publics - et la liste est loin d'être exhaustive.

    Il y a quatre ans, en 2015, le montant total des transactions sur le réseau bitcoin a dépassé celui du système de paiement américain Western Union, rappelle le quotidien RBC.

    Depuis, le nombre de grandes compagnies acceptant les devises numériques via des services spéciaux ou directement a significativement augmenté: on peut notamment citer la compagnie aérienne AirBaltic, les sites de commerce électronique Amazon et eBay, le géant de l'informatique Dell, la plateforme de peer-to-peer Etsy, le service de paiement PayPal, le site de micro-blogging Reddit, le journal Time, ou encore le système WordPress. Les monnaies numériques sont utilisées pour acheter des voyages, des jeux en ligne, payer les services des travailleurs indépendants, ainsi que pour financer des start-ups et des projets de levée de fonds (ICO).

    Tous les jours, de nouvelles organisations introduisant le paiement en monnaies numériques font leur apparition — restaurants, bars, magasins de grandes marques, réseaux de fastfood, taxis et transports publics, concessionnaires de voitures d'exception et agences immobilières.

    Il existe également des sites spécialisés pour trouver les sociétés acceptant les cryptomonnaies. Dans ce secteur, le plus grand moteur de recherche est spendbitcoins.com, avec une base de plus de 100.000 clients. On peut également citer Usebitcoins.info — un site similaire avec de larges fonctionnalités — ou encore Coinmap.org, une carte du monde faisant figurer les lieux où il est possible de payer avec des monnaies numériques. Enfin, Coinatmradar.com répertorie les distributeurs de bitcoins.

    En République tchèque, le réseau BitcoinCoffee n'accepte que les Bitcoins, contrairement à la pizzeria PizzaForCoins qui accepte plus de 50 cryptomonnaies.

    Le réseau de fast-food Burger King soutient également le développement des nouvelles technologies. Depuis peu, ses restaurants aux Pays-Bas acceptent les paiements en bitcoins.

    KFC accepte la cryptomonnaie DASH au Venezuela. Certaines marques mondiales ont suivi son exemple, comme la pizzeria Papa John's, le réseau Subway, et les hôtels Traki. Les restaurants et les services de livraison de nourriture ont fait partie des premiers à instaurer les paiements en cryptomonnaie.

    Les universités ne se font pas distancer. Il est désormais possible de payer ses études en bitcoins dans différents établissements scolaires en Allemagne, à Chypre, aux États-Unis, en Suisse et dans d'autres pays.

    Le bitcoin permet non seulement de payer l'ensemble des services de la grande clinique de chirurgie plastique new-yorkaise Body Sculpt, mais également d'obtenir une remise.

    L'introduction de la cryptomonnaie dans l'économie mondiale permettra de réduire les abus dans le secteur caritatif, et la technologie de blockchain de retracer facilement les abus financiers.

    Certains pays d'Amérique du Sud ont subi des troubles économiques qui ont provoqué la dévaluation des monnaies nationales, et donc une hyperinflation. Ces pays dépendent des exportations de produits achetés en dollars et en euros. Pour réduire l'impact de la hausse du cours de change, les gouvernements de ces pays ont décidé d'utiliser les cryptomonnaies en tant que moyen de paiement.

    Fin novembre 2018, l'État de l'Ohio a mis en place la possibilité de payer les impôts en cryptomonnaie.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (février 2019) (28)
    Tags:
    cryptomonnaie, achat, Bitcoin, Afrique, Europe, Venezuela, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik