Ecoutez Radio Sputnik
    Dollar vs euro

    La Banque centrale européenne va-t-elle porter un coup à l'euro cette semaine?

    © Sputnik . Anton Denisov
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Traduction de la presse russe (juillet 2019) (45)
    4112
    S'abonner

    La réunion de la Banque centrale européenne le 25 juillet sera un événement crucial pour les marchés financiers. Le régulateur annoncera-t-il de nouvelles stimulations d'envergure, qui porteraient sérieusement atteinte à la monnaie européenne?

    Les économistes prédisent que la BCE enverra un signal clair que les taux d'intérêt seront abaissés davantage prochainement pour passer dans le négatif, écrit le site d'information Vestifinance.

    Le président de la BCE Mario Draghi a déclaré le mois dernier qu'il serait prêt à des stimulations supplémentaires si les pronostics économiques ne s'amélioraient pas.

    Des informations contradictoires sont rapportées depuis, et la plupart des économistes interrogés par l'agence Bloomberg estiment que le 25 juillet, le conseil d'administration de la BCE changera la formulation de sa déclaration pour montrer que les taux pourraient être revus à la baisse et seraient effectifs lors de la prochaine réunion après les vacances d'été, écrit Bloomberg.

    Les économistes s'attendent à une baisse du taux sur les dépôts de la BCE de 10 points de base jusqu'au record de -0,5% en septembre, alors que certaines banques, y compris UBS, HSBC et Nomura, prédisent une baisse du même ordre en décembre.

    Commerzbank prévoit une diminution du taux de 20 points de base en juillet déjà.

    «Changement radical»

    Le changement le plus conséquent par rapport au sondage mené par l'agence Bloomberg il y a trois mois concerne le fait que plus de la moitié des experts interrogés aujourd'hui prédisent la relance des achats nets des actifs de la BCE.

    Le retour des mesures non traditionnelles constituerait un changement radical par rapport à la fin de l'année dernière, quand le régulateur se préparait à suspendre les mesures de soutien monétaire.

    Actuellement, cet élan faiblit sur fond de tensions dans le commerce mondial, et Mario Draghi tente de relancer la croissance et l'inflation dans la zone euro avant de quitter son poste en octobre.

    Les économistes de la BCE ont commencé à analyser la stratégie de l'institution, y compris la révision potentielle de son objectif d'inflation, ont rapporté les sources informées. Cette démarche permettrait au régulateur de mettre en œuvre plus longtemps des mesures de stimulation monétaire.

    Si les attentes des experts se réalisaient, le régulateur européen porterait sérieusement atteinte à la monnaie européenne.

    Depuis des mois, le cours de la principale paire monétaire, euro/dollar, se trouve dans un intervalle relativement étroit et n'arrive pas à en sortir.

    Les déclarations de Mario Draghi pourraient enfin donner le départ à une nouvelle tendance. D'un autre côté, prochainement se tiendra également la réunion de la Réserve fédérale (Fed), qui est également prête à assouplir sa politique. De son côté, Donald Trump appelle régulièrement la Fed à prendre des mesures pour affaiblir le dollar.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (juillet 2019) (45)
    Tags:
    taux d'intérêt, économie, Banque centrale européenne (BCE), euro
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik