Ecoutez Radio Sputnik
    Image d'illustration

    À quel point les ovnis préoccupent-ils les Américains et autres données en vrac?

    CC0 / PTNorbert
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Traduction de la presse russe (juillet 2019) (45)
    380
    S'abonner

    L’intérêt des Américains pour les ovnis tend-il à diminuer? Combien de Russes croient en l’existence des extraterrestres? Les Britanniques pensent-ils que la mission sur la Planète rouge est pour demain? De récents sondages apportent des réponses à ces questions bien curieuses.

    Le thème de l'existence de l'intelligence extraterrestre continue de préoccuper les Américains. Leur attention a été attirée dernièrement par une publication du quotidien américain New York Times où cinq pilotes américains disent avoir rencontré des objets volants non identifiés lors des vols d'entraînement au large de la côte est des USA. Les contacts avec des extraterrestres ne sont pas officiellement reconnus par le commandement militaire mais, d'après les journalistes, auparavant le Pentagone disposait d'un programme spécial sur l'identification élargie de menaces aériennes incluant de tels incidents. Il a été fermé par la suite, mais continue d'exister «sous une autre forme», écrit le quotidien Kommersant.

    Comme en témoigne un récent sondage de YouGov mené après cette publication, plus de la moitié des Américains pense que le gouvernement cache au public des informations sur les ovnis. La semaine dernière, l'armée de l'air américaine a même dû mettre en garde officiellement les curieux qui s'apprêtaient à prendre d'assaut la base militaire Zone 51 dans le Nevada où, selon la légende, se trouvent les preuves de la visite de la Terre par des extraterrestres. Plus de 1 million de personnes s'étaient inscrites pour cet événement sur Facebook.

    Alors que les informations récentes du centre national de déclarations des ovnis (National UFO Reporting Center) relayées par le site Statista indiquent le nombre d'apparitions d'objets volants non identifiés se réduit ces dernières années. Après un pic en 2014, quand le centre a reçu des informations sur 8.696 rencontres avec des ovnis, le nombre d'incidents rapportés a chuté jusqu'à 3.343 en 2018. Visiblement si l'intérêt des Américains grandit pour les ovnis, l'intérêt des ovnis pour les Américains et les Terriens dans l'ensemble, lui, diminue.

    Il convient d'ajouter qu'en Russie, selon le centre VTsIOM, 45% des personnes interrogées croient en l'existence d'extraterrestres. Dont 27% pensent qu'ils se cachent parmi les Terriens, et encore 18% estiment que les autorités nous cachent les «visiteurs».

    Et la Lune?

    Pratiquement la moitié (48%) des Britanniques ne voudrait pas partir sur la Lune si une telle occasion s'offrait. La raison la plus populaire est l'absence d'intérêt. C'est les conclusions d'un sondage mené par YouGov. Les Britanniques qui n'ont pas l'intention de partir sur la Lune disent également qu'il n'y a rien à y voir (11%), le vol est long (7%) ou qu'ils ont peur (5%). Encore 4% pensent que les ressources dépensées pour un vol spatial pourraient servir pour améliorer les conditions de vie sur terre.

    Les hommes seraient plus enclins à partir sur la Lune que les femmes –56% contre 31% pour les femmes. Plus l'âge des personnes interrogées est élevé, moins elles sont partantes pour de telles expériences spatiales: parmi les Britanniques de plus de 55 ans 62% ne veulent pas partir sur la Lune, alors qu'ils sont seulement 32% parmi les jeunes entre 18 et 24 ans. Pratiquement un Britannique sur deux ne juge pas important le renvoi d'astronautes sur la Lune, et 9% pensent même que l'humanité n'a pas besoin de conquérir l'espace.

    Un peu plus d'un tiers (35%) pensent qu'il faut réduire le budget de l'agence spatiale britannique, 29% proposent de le maintenir et 19% prônent son augmentation. À titre de comparaison, au même sondage mené par YouGov aux États-Unis, 70% des Américains se sont opposés à la réduction du budget de la NASA. Quant à l'envoi d'astronautes sur Mars, 56% des Britanniques pensent qu'ils ne vivront pas assez longtemps pour y assister.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (juillet 2019) (45)
    Tags:
    espace, lune, Mars, États-Unis, sondage, ovnis, extraterrestres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik