Ecoutez Radio Sputnik
    Or

    Le cours de l’or pourrait-il atteindre 1.510 dollars l’once?

    CC0 / Pixabay
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Traduction de la presse russe (août 2019) (54)
    4101
    S'abonner

    La semaine prochaine pourrait s’avérer aussi volatile que celle qui vient de s'écouler, selon la presse russe spécialisée.

    Il ne faut probablement pas s’attendre à des tendances positives dans les négociations entre les États-Unis et la Chine dans un avenir proche, écrit le site d'information Vestifinance. La dévaluation du yuan et les attaques publiques de Donald Trump contre le dollar trop fort laissent craindre la transformation du conflit commercial en guerre monétaire.

    En même temps, les statistiques britanniques publiées vendredi concernant le PIB, le volume de construction et la production manufacturière, sont bien pires que prévu. Cela renforce les craintes des investisseurs vis-à-vis des conséquences économiques du Brexit sans accord et constitue l’une des raisons de la hausse actuelle des prix de l’or.

    Avec la persistance des incertitudes élevées dans les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine, les craintes des guerres monétaires et la poursuite attendue de la baisse des taux des banques centrales mondiales, cela forme un climat favorable pour la hausse du cours de l’or, qui pourrait atteindre 1.510 dollars l’once dans un avenir proche. Ainsi, les indices des producteurs d’or pourraient dépasser ceux du marché en général la semaine prochaine.

    Dans le contexte de la domination du risk off, les positions du pétrole devraient rester fragiles, mais on pourrait constater des tentatives de montée vers 60 dollars en cas de nouveaux discours visant la stabilisation des prix, notamment de la part de l’Arabie saoudite, ainsi qu’en cas d’apparition de statistiques indiquant la baisse des réserves et du forage aux États-Unis.

    Parmi les statistiques les plus importantes de la semaine prochaine, il faut notamment souligner l’indice de base des prix des produits de consommation aux États-Unis (mardi), le volume de la production industrielle chinoise en juillet, les données sur le PIB au deuxième trimestre 2019 et la production industrielle en UE (mercredi), les informations sur le marché du travail et le volume des ventes au détail aux États-Unis (jeudi), et les données sur la construction aux États-Unis (vendredi).

    Selon les estimations du site Vestifinance, l’indice de la bourse de Moscou devrait se chiffrer à 2650-2690 points la semaine prochaine.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (août 2019) (54)
    Tags:
    prix, investissements, or
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik