Ecoutez Radio Sputnik
    Lingot d'or

    Le prix de l'or atteint un record historique dans les devises nationales de 73 pays

    © Sputnik . Pavel Lissitsyne
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Traduction de la presse russe (août 2019) (54)
    3220
    S'abonner

    Le prix de l'once d'or a atteint son maximum depuis 2013, mais la conversion en monnaies nationales de différents pays pourrait être bien plus intéressante, indique Vestifinance.

    Sur le marché mondial, il est convenu d'évaluer le cours de l'or en dollars. Mais le prix de ce métal précieux dans les devises nationales dans 73 pays a atteint un record historique, écrit le site d'information Vestifinance. Cela pourrait être dû à l'effet de dévaluation de nombreuses monnaies par rapport au dollar américain.

    Par exemple, au Canada, l'once d'or vaut 100 dollars canadiens de plus que lors du pic précédent. Alors qu'en roubles l'or n'a valu plus cher que pendant la panique boursière de février 2016, tandis que le prix du métal précieux était à peine plus élevé à l'époque.

    L'une des raisons principales de la hausse du prix de l'or sur le marché mondial, selon les experts, est la demande pour le métal physique.

    On estimait jusqu'à présent qu'un cartel bancaire diminuait artificiellement le prix de l'or. Étant donné que les contrats à terme pour ce métal sont en fait des contrats «papier» dont la majorité n'est pas orientée sur les livraisons, il était assez facile de le faire.

    Mais la situation a changé à présent et, selon Bill Murphy, patron du GATA (Gold Anti-Trust Action Committee, comité anticartel sur le marché de l'or), le cartel ne dispose plus de suffisamment d'or physique pour étouffer la demande. C'est la cause principale de la hausse significative des prix, et pas du tout les taux directeurs bas ou négatifs, ou encore la dette élevée. Les taux étaient déjà bas, mais cela n'empêchait pas les prix de l'or de diminuer ou d'être vendus dans l'intervalle.

    Réserves de change: la Russie devant l'Arabie

    Par ailleurs, la Russie, qui a acheté activement de l'or ces dernières années, pourrait pour la première fois en huit ans se placer quatrième dans le classement des réserves de change, en devançant l'Arabie saoudite. Pendant que Riyad accroît ses dépenses, Moscou mène une politique budgétaire d'austérité et maintient l'excédent, écrit l'agence de presse Bloomberg.

    Aujourd'hui que le prix du baril est passé sous la barre de 60 dollars, de nombreux pays de l'Opep, et notamment l'Arabie saoudite, ont de plus en plus de mal de maintenir les dépenses publiques: ils sont contraints de piocher dans leurs réserves. Alors que le budget russe a été constitué sur une base du baril à 40 dollars, c'est pourquoi les réserves russes continueront d'augmenter.

    Selon les dernières informations, les réserves de change russes s'élèvent à près de 517 milliards de dollars - un record depuis 2014. La part du métal précieux dans les réserves avoisine 100 milliards de dollars. Étant donné que l'once a atteint son maximum depuis 2013, ce choix semble justifié.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (août 2019) (54)

    Lire aussi:

    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    La crise financière c'est pour bientôt... et ce sont les investisseurs qui le disent
    Erdogan interpelle Macron sur l'islamophobie et le mouvement des Gilets jaunes
    Tags:
    or, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik