Ecoutez Radio Sputnik
    Dollars

    Les banques européennes manquent de dollars

    CC0 / pasja1000
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Traduction de la presse russe (septembre 2019) (12)
    6188
    S'abonner

    La baisse de la liquidité en dollars conduit au renforcement de la devise américaine, et entraîne des problèmes pour certaines banques qui en manquent.

    Le vaste programme d'emprunts des États-Unis est l'une des raisons de la situation actuelle. Au troisième trimestre, le Trésor américain compte emprunter 434 milliards de dollars - un montant comparable aux années de crise 2008-2009. En d'autres termes, il s'agit d'un niveau record d'emprunts, écrit le site d'information Vestifinance. 

    Étant donné que le rendement des obligations américaines est supérieur par rapport à l'Europe, le capital quitte la zone euro au profit du marché américain de la dette. De plus, l'incertitude liée à la guerre commerciale et la turbulence des marchés contribuent au report sur les actifs les moins risqués.

    Sur cette toile de fond, des signes d'une crise de la liquidité en dollars se manifestent dans la zone euro.

    La Banque centrale européenne fournit régulièrement des dollars aux banques, mais la semaine dernière la demande de monnaie américaine a significativement augmenté pour approcher du milliard de dollars - un record depuis la fin de l'année dernière.

    Trois banques ont demandé simultanément des dollars, et ce à des taux d'intérêt supérieurs aux taux interbancaires. Cette crise de liquidités pourrait déboucher sur des problèmes de plus grande ampleur. Toutefois, la présence d'une swap-ligne de la BCE avec la Réserve fédérale (Fed) permettra de niveler la situation.

    Roubles et dollars
    © Sputnik . Alexander Demianchuk
    Le marché des changes Forex reflète le mieux la situation actuelle, où le dollar se renforce rapidement par rapport à pratiquement toutes les autres monnaies, et le cours de la principale paire euro-dollar est passé sous la barre des 1,10 pour atteindre son minimum depuis 2017.

    Cette tendance semble appelée à se poursuivre et le cours tant attendu de 1,06-1,08 devrait être atteint prochainement. Nous serons certainement bientôt témoins d'un mouvement de panique quand les médias publieront des titres résonnants sur la parité imminente entre l'euro et le dollar.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (septembre 2019) (12)
    Tags:
    Banque centrale européenne (BCE), dollar US, banques, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik