Ecoutez Radio Sputnik
    Saudi Aramco

    Saudi Aramco change de président avant son introduction en bourse

    © AFP 2019 MARWAN NAAMANI
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Traduction de la presse russe (septembre 2019) (12)
    0 20
    S'abonner

    Le directeur du fonds souverain saoudien Yassir al-Roumayyan remplacera le ministre de l’Énergie Khalid al-Falih au poste de président du conseil d'administration de la compagnie publique Saudi Aramco.

    La décision de nommer un nouveau président du conseil d'administration du géant saoudien Saudi Aramco aurait été prise «afin d'éviter un conflit d'intérêts» avant l'introduction en bourse de Saudi Aramco, selon Bloomberg qui se réfère à des sources anonymes. Le nouveau président sera le directeur du fonds souverain saoudien Yassir al-Roumayyan. 

    En tant que responsable du fonds d'investissement public de l'Arabie saoudite, qui s'élève à 300 milliards de dollars, Yassir al-Roumayyan coopère activement avec le Fonds russe des investissements directs, participe aux réunions du conseil d'experts de ce Fonds et des experts de la communauté internationale d'investisseurs dans le cadre du Forum économique international de Saint-Pétersbourg et d'autres plateformes, écrit le site d'information Vestifinance.

    Ce changement de direction chez Saudi Aramco renforcerait également les positions du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane. Beaucoup considèrent en effet Yassir al-Roumayyan comme le principal conseiller économique de l'héritier du trône.

    Les récentes démarches saoudiennes réduisent par ailleurs l'influence du ministre de l’Énergie.

    Khalid al-Falih occupait le poste de directeur exécutif et de président du conseil d'administration de Saudi Aramco depuis 2009. En 2015, il a été remplacé au poste de PDG par Amin Nasser. Après la récente nomination, le ministre saoudien de l’Énergie a été écarté de la direction de Saudi Aramco.

    Quelques jours plus tôt, les autorités du pays avaient annoncé leur décision de créer un nouveau ministère de l'Industrie et des Ressources minérales, privant ainsi le ministère de l’Énergie d'une partie de ses pouvoirs dans le secteur des matières premières de l'Arabie saoudite.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (septembre 2019) (12)
    Tags:
    Saudi Aramco
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik