Au secours, les people défendent François Hollande!

Désaccord majeur
URL courte
Par
2127
S'abonner

60 personnalités des arts et du spectacle ont lancé dans le JDD du 20 novembre un appel à arrêter le «Hollande Bashing». Méprisant les 96 % de la population qui désapprouvent l’action de Hollande, les people risquent de le rendre encore plus impopulaire!

L'autre jour, je vous disais qu'il fallait mettre Jean-Michel Apathie au musée des curiosités, à côté de l'enfant-serpent, de la femme à barbe et de l'homme à deux têtes. L'idée était — pardonnez-moi de me citer — de « montrer aux enfants à quoi ressemble un représentant de cette classe médiatique monstrueuse, qui n'a rien compris et surtout ne veut rien comprendre. »

Eh bien, réflexion faite, il faudra ouvrir toute une salle pour ces mal-comprenants ! (oui, à l'instar du très regretté Pierre Desproges, je fais du politiquement correct, j'appelle les aveugles les mal-voyants, les sourds des malentendants et les cons des mal-comprenants).

Cette salle comprendra donc toutes les « personnalités des arts et du spectacle », vous savez celles qui signent les yeux fermés n'importe quelle pétition, pour peu que les mots « gauche », « droits de l'homme », « sans-papiers », « lutte contre le fascisme et les idées nauséabondes de haine et d'exclusion qui rappellent les heures les plus sombres de notre histoire », « dignité » ou quoi que ce soit d'approchant apparaissent dans l'appel aux bonnes consciences, lesquelles sortent alors leur stylo plus vite que Lucky Luke ne dégaine son six-coups.

Alors là, ils sont une soixantaine, soit la collection à peu près complète, à avoir signé un appel contre le « Hollande Bashing », paru hier dans le JDD. Catherine Deneuve, Benjamin Biolay, Juliette Binoche, Mazarine Pingeot, Laure Adler, Patrick Chesnais, Gérard Darmon, Patrick Pelloux, Denis Podalydès, Sylvie Testud, Raymond Depardon… Ils sont tous là, toujours les mêmes, à croire qu'ils signent en meute… Ah si, il manque tout de même Emmanuelle Béart ! Dommage, on avait l'album Panini au complet… 

Moi au début, je croyais que c'était un canular monté par un collectionneur d'autographes. C'est vrai, plutôt que d'aller se faire suer au Festival de Cannes, au Salon du livre ou dans les cocktails mondains, lancez une pétition !
Eh bien non !

C'est qu'ils se prennent très au sérieux, les défenseurs du Beau, du Bien, du Vrai ! Elles vont nous remettre une fois de plus dans le droit chemin, les bonnes consciences de service, tellement occupées à signer des trucs ou à marcher pour des machins qu'on se demande quand ils sont le temps de tourner un film, pondre un bouquin, pousser la chansonnette… ou faire quoi que ce soit d'autre. Notez bien que parmi les causes où l'on voit leur paraphe en bas de page, tout n'est pas à jeter… par inadvertance peut-être ?

Alors en vrac, la régularisation des sans-papiers, la proposition de loi sur la prostitution, l'accueil de tous les migrants, l'appel des femmes arabes pour la dignité et l'égalité, pour Nuit debout, contre le Brexit ou l'élection de Donald Trump, pour la défense de Roman Polanski… 

Moi, je serai à la place de Hollande, je serai tout de même assez gêné de ce texte larmoyant, dégoulinant de bons sentiments à la sauce gauche caviar, méprisant pour le peuple, signé par la même brochette de bien-pensants qui s'offusque des inégalités hommes-femmes ou des remarques graveleuses et déplacées de tel ou tel homme politique, mais qui soutient comme un seul homme un mec accusé de viol sur mineure sous le prétexte assez léger que c'est un copain de ce « merveilleux métier de la scène et du spectacle »…

The show must go on, hein… 

Donc, ces braves gens qui pratiquent un entre-soi qui confine à la même consanguinité qu'ils raillent sans pudeur en se moquant des ch'tis, ces braves gens qui ne sortent de chez Maxim's que pour aller au Fouquet's au aux Deux Magots, ces braves gens qui n'écoutent rien d'autre que leur propre et mélodieuse voix (celle du peuple, « c'est tellement vulgaire ! » « Oh, je sais, chérie, c'est horrible, le peuple, j'en ai parmi mes gens ! » « Le peuple, c'est populiste ! »), ces braves gens trouvent que François Hollande est un type formidable et qu'on devrait arrêter d'être méchant avec lui, parce qu'être méchant avec les gentils, eh bien… c'est méchant, voilà !

Je vous épargnerai les sentiments que notre soi-disant « chef de l'État » m'inspire, ceux qui ont déjà subi mes chroniques savent tout le bien que je pense de cet indigne ectoplasme.

Non, là, je vais réserver ma bile à cette brochette de mal voyants… etc., voir figure 1. Cette indigeste brochette, donc, qui sait tout mieux que tout le monde, qui comprend mieux la démocratie que les 96 % de ploucs à qui on n'aurait jamais dû donner le droit de vote, trop bêtes qu'ils sont pour voir en quoi François Hollande a illuminé leur vie et parsemé leur chemin de pétales de rose, forcément.

Cette clique qui apparemment n'a plus que ça pour faire parler d'elle, cette clique trop bête pour se rendre compte qu'avec de pareilles initiatives, la cote de popularité de François Hollande va passer de 4 % à 2 %.

Et ce sera bien fait !

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Coronavirus: l’épidémie fait monter le cours de l’or et «la banque centrale américaine ne le veut pas»
Un grand requin blanc filmé au plus près par deux pêcheurs insouciants – vidéo
Deux militaires turcs tués dans une frappe à Idlib, 114 cibles syriennes éliminées dans une contre-attaque
Tags:
popularité, artistes, population, sondage, François Hollande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook