Ecoutez Radio Sputnik
    Désaccord majeur

    N’oubliez pas le guide… quand une députée LREM facture la visite du Palais Bourbon

    Désaccord majeur
    URL courte
    Stanislas Tarnowski
    671

    Une députée LREM de la Sarthe, par ailleurs patronne d’une petite agence de voyages, organise des visites guidées du Palais Bourbon. Enfin, «organisait», car depuis que la presse s’est emparée de l’affaire, l’agence annonce avoir annulé les visites en question. Pourtant, à côté des frasques d’autres députés LREM, l’affaire était bénigne.

    Alors celle-là, c'est le pompon! Elle est trop belle, je m'en régale d'avance! Merci, Mike, de nous avoir dégotté cette perle dans ta revue de presse matinale, quand je pense que j'aurai pu passer à côté, j'aurai raté ma vie, tel le disciple de base de Jacques Séguéla, qui n'aurait pas sa Rolex à l'approche de la cinquantaine, vous voyez le drame d'ici!

    Alors, chers auditeurs, frétillants d'impatience comme une bande de goujons dans une poêle en compagnie de quelques échalotes grises et d'une gousse d'ail, vous vous demandez ce qui me met en joie, moi qui carbure habituellement à la bile bien acide?

    Hum, je vais vous laisser revenir encore quelques instants avant d'ajouter 15 cl de vinaigre, le sel et le poivre. On croyait que la nouvelle génération de députés LREM nous avait tout fait, eh bien non! Ce vent de fraîcheur, ce renouvellement spontané de la classe politique…
    — enfin spontané, ils ont quand même été passés au crible d'une sélection rigoureuse de leurs dossiers qui devaient être plus blancs que blanc, de tests et de lettres de motivation, d'entretiens d'embauche et qui ont dû signer un engagement à voter tout ce qui leur était présenté…-
    Ce renouvellement de la classe politique, disais-je avant d'être grossièrement interrompu par moi-même, arrive encore à nous surprendre.

    Alors, nous avons le chef des «plus blanc que blanc», Richard Ferrand, qui a des rapports… particuliers avec les affaires immobilières, nous avions des députés qui font n'importe quoi en séance et adoptent ou rejettent des amendements par erreur… et puis nous avions cette députée qui expliquait dans son blog vidéo que la vie de parlementaire, c'est quand même beaucoup de cocktails et de réceptions, mais qu'ils pourraient quand même servir du vin rouge plutôt que du champagne.

    Ma perle du jour se situe plutôt dans cette dernière catégorie, allez, je vous le donne Émile, vous êtes à point: on a donc une élue LREM de la Sarthe qui organise des visites guidées de l'Assemblée nationale, pour la modique somme de 119 euros.

    Ah, bah oui, Pascale Fontenel-Personne, c'est le nom de cette dame, avant d'être ointe par le suffrage universel, tenait une petite agence de voyages et elle n'allait quand même pas fermer boutique sous prétexte de faire de la présence à l'hémicycle, au contraire, quand on peut allier l'utile à l'agréable!

    Donc pour 119 euros, les seniors sarthois, cible de cette agence de voyages, peuvent se faire une alléchante virée à Paris, dont voici le programme, dont je ne change ni une virgule ni une faute:

    «Arrivée pour le déjeuner sur Paris
    puis visite guidée du Palais Bourbon. Haut lieu de la vie parlementaire, l'Assemblée Nationale fraichement renouvelée vous ouvre ses portes! Cette visite se fera en présence de notre Députée!»

    Notez bien qu'en termes de mélanges des genres, ce n'est pas bien méchant et qu'à tout prendre, la députée pourrait ainsi faire d'une pierre deux coups et rencontrer ses administrés sans avoir besoin de tenir une permanence dans sa circonscription. Ça pourrait même vous faire faire des économies, si ça se trouve!

    Et moi qui ai voulu profiter pour aller visiter l'Assemblée nationale et surtout rencontrer une députée LREM, parce que voyez-vous, comme chez Sputnik, nous sommes méchants, pas des vrais journalistes, que nous colportons des fake news, tout ça si on en croit le grand patron, Manu Jupiter himself, eh bien les députés LREM ne nous parlent pas… Donc là c'était l'occasion, je suis allé sur le site d'access tour, la boîte de la dame en question, et quelle n'a pas été ma déception de tomber sur un bandeau indiquant que «tous les transports à destination de l'Assemblée nationale sont annulés à compter de ce jour». Bim.

    Ben non, Pascale, il ne fallait pas se dégonfler pour un ou deux (ou 10 ou 12) articles de presse un peu taquins! Encore une fois, ce n'est pas bien méchant, de profiter de son badge d'accès au Palais Bourbon pour promener une bande de retraités sarthois.

    Quand on pense à votre collègue, présidente de séance, qui se fait dicter ses interventions par un administrateur de l'hémicycle, quand on pense à votre confrère de Saint-Denis qui loue un appartement insalubre, frappé d'un arrêté de péril — je précise que ça veut dire que l'immeuble risque de s'effondrer-, quand on pense à cette jeune députée issue de vos rangs qui propose, pour dédoubler les classes de primaire, de mettre dans les paravents dans les salles…

    ​Quand on pense à cette autre, par ailleurs voyante, visée par une affaire de dissimulations de revenus —je ne fais pas exprès que ce soient que des femmes, hein-, sans même parler de celle qui mord les chauffeurs de taxi ou de celui —tiens, enfin un homme-, qui envoie son ex-pote du PS aux urgences, en soins intensifs tout de même, à coups de casque (bon, il a démissionné de LREM, mais quand même), quand on voit tout ça, franchement, vos petites visites guidées, c'est du pipi de chat, ce n'est vraiment pas méchant.

    Alors bien sûr, moi je voudrais bien être gentil avec LREM, d'ailleurs, j'ai été gentil avec vous, Mme Fontenel-Personne, mais que voulez-vous, quand on tape «député LREM» dans Google, après «député LREM Paris» et «député LREM cocktail», la 3e suggestion automatique de Google, c'est «député LREM ridicule», ce n'est quand même pas ma faute!

    Lire aussi:

    Nomination de Ferrand, un «fait du prince» de la part de Macron
    Radio Sputnik: Les infos du 8 septembre 2017!
    L’Assemblée nationale, grand «cirque» de députés-amateurs?
    Tags:
    La République en Marche! (LREM), France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik