Ecoutez Radio Sputnik
    Désaccord majeur

    Grandes invasions, migrations, même combat?

    Désaccord majeur
    URL courte
    Stanislas Tarnowski
    0 34

    Un manuel scolaire à destination des CE2, en marge d’une illustration représentant les Grandes invasions, pose plusieurs questions aux élèves sur les «migrants» que l’on voit à l’image. Quand les anachronismes se font au nom des bons sentiments, le résultat est détonant.

    Chers auditeurs, si comme moi vous êtes parent, si votre chère tête blonde (celle de mes enfants est plutôt châtain foncé, en fait) est en âge d'aller à l'école, écoutez ce qui va suivre, ça devrait vous intéresser. Si vous êtes trop jeune, trop vieux, trop célibataire, trop occupé, trop stérile ou LGBTI n'ayant pas encore eu recours à l'adoption, la PMA ou la GPA (à l'étranger, chez nous c'est illégal) pour en avoir, écoutez aussi, ça vaut quand même son pesant de cacahuètes.

    En me promenant ce matin sur Twitter à la recherche de carburant pour ma chaudière à colère, mon moteur à hargne et ma fusée à courroux (coucou… Pierre Desproges), je suis donc inopinément tombé sur la photo d'un manuel scolaire d'histoire de CE2, posté par ma consœur du Figaro, Eugénie Bastié.

    ​Oui, vous avez remarqué, chers auditeurs, j'aime bien qualifier les journalistes des médias respectables de «confrères», ça me donne l'impression d'en être un moi-même, alors qu'en vrai, je ne suis qu'un vil propagandiste, occupé à colporter des rumeurs malveillantes et de fakes news pour le compte du régime du Kremlin.

    Et donc pour ceux de nos auditeurs qui n'auraient pas la chance d'avoir la couleur, je vous explique: il s'agit du cours consacré au moyen-âge, plus précisément aux Grandes invasions. On voit un vitrail représentant des hommes en armes et les questions posées à nos chères têtes blondes, brunes, rousses —non pas rousses, il ne faut pas exagérer- sont les suivantes:

    1. Décris ces migrants
    2. À ton avis, pourquoi sont-ils armés?
    3. Sais-tu comment on fait un vitrail?
    4. Sur la frise chronologique, repère quand le moyen-âge a commencé.

    Bon, les deux dernières n'appellent pas de commentaire, mais les deux premières, comment dire, de manière gentille? Mhhh… De manière gentille, je ne trouve pas. Qalors voilà; c'est d'une bêtise crasse, d'une C… sans nom!!!

    Alors évidemment, l'intention est transparente: il s'agit d'inculquer à nos enfants que de tout temps, l'Europe a été une terre d'immigration, fruit permanent d'un brassage de peuples, etc., et que donc, la vague migratoire qui déferle depuis un certain temps sur nos contrées, ce n'est rien de grave, ça va dans le sens de l'histoire. Bref, le discours multiculturaliste, immigrationniste, droit-de-l'hommiste et bisounours-iste en vogue sous nos latitudes.

    Évidemment, c'est totalement crétin d'un point de vue tactique, sans même parler d'un anachronisme plus gros que de se demander pourquoi ils n'avaient pas pensé à installer des ascenseurs au moment de la construction de Notre-Dame de Paris.

    Eh bien oui, forcément, les migrantophobes se sont rués sur le truc en disant en substance: vous voyez bien que nous avons raison de parler d'invasion migratoire, même dans les manuels d'histoire, on fait l'amalgame (ouh, le vilain mot) entre les Grandes invasions —je répète le nom communément donné à ce phénomène majeur de l'histoire, «Grandes invasions», hein, pas «réfugiés fuyant la guerre ou la pauvreté»- et la vague migratoire actuelle.

    ​écrit l'un.

    ​Reprends l'autre.

    ​Enchaîne un troisième.

    Mais même du point de vue xénophile des rédacteurs de ce manuel, c'est débile. Je vous relis les deux premières questions:
    1. Décris ces migrants
    2. À ton avis, pourquoi sont-ils armés?

    Passons rapidement sur la stupidité de la seconde question (stupidité des rédacteurs ou stupidité prêtée aux enfants? j'ai mes doutes sur la réponse): ils sont armés parce que ce sont des soldats, espèce de buse!

    Mais que va-t-on mettre dans nos chères têtes blondes à ce compte-là? Tout le contraire de ce que recherchent nos chers xénophiles. Les migrants sont en fait des gens violents, ils sont armés, la preuve par l'image. Donc à ce compte, nos enfants pourraient aller jusqu'à prêter une oreille complaisante à ceux qui pointent du doigt que certains terroristes sont venus cachés dans le flot des migrants ou à ceux qui expliquent que la délinquance explose dans les zones à forte concentration d'immigration, vous voyez d'ici le tableau. Sortons vite nos PADAMALGAM 250mg pour nous prémunir de telles pensées horribles.

    Non, toute réflexion faite, les pédagogues asmatés aux fines herbes qui ont pondu cette improbable page de manuel scolaire sont vraiment migrantophobes. Comme le pointe le polémique twittos lapin taquin, on pourrait bientôt voir ceci dans les manuels scolaires:

    ​Tout bien réfléchi, j'aurai mieux fait de parler de la précédente polémique twittérienne sur les manuels scolaires. On y apprenait que le clitoris était enfin représenté sur les planches d'anatomie de manuel scolaire de SVT à destination des collégiens. 

    ​Ça m'aurait évité de gagner encore 10 points sur ma carte de fidélité 17e chambre correctionnelle. 

    Lire aussi:

    Moscou préoccupé par le manuel US expliquant comment défaire la Russie
    Radio Sputnik: Les infos du 15 septembre 2017!
    L'armée US publie un manuel de guerre expliquant comment défaire la Russie
    Tags:
    ecoliers, migrants
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik