La Russie au secours de la Grèce?

Le Désordre mondial
URL courte
Par
0 51
S'abonner

Le président Russe Vladimir Poutine a visité la Grèce récemment à la recherché d’accords commerciaux. Par exemple, la société petrolière Russe, Rosneft, et Hellenic Petroleum de la Grèce ont signé un accord pour fournir à la Grece du pétrole et des produits pétroliers.

Le Ministre de la Défense Greque, Panos Kammenos, a aussi annoncé un projet de co-production des fusils Russes Kalashnikov, prévu dès que les sanctions Européennes contre la Russie soient levées.

INVITE: YANNOS PAPANTONIOU est ancien Ministre de Défense, Economie et Finance de la Grèce; Ancien Président du Conseil d'Administration de la Banque Européenne Pour Reconstruction et Développmement, et Président du think-tank indépendent "Centre for Progressive Policy Research" à Athènes.

En parlant des sanctions européens contre la Russie, l'ancien Ministre de Défense, Economie et Finance de la Grèce, Yannos Papantoniou, a dit que la Grèce n'était pas en faveur des sanctions, mais a suivi la ligne tracée par l'Europe.

Demandé si l'Europe a offert à la Grèce autre que l'argent tout court, l'ancien Ministre de Défense, Economie, et Finance de la Grèce, Yannos Papantoniou, a dit que l'Europe n'a pas de plan de croissance pour la Grèce.

Demandé qui sont les mystérieux soi-disant "investisseurs" évoqués par la presse et qui sont sensés de venir au secours de la Grèce pour couvrir ses paiements à la FMI, l'ancien Ministre de Défense, Economie, et Finance de la Grèce, Yannos Papantoniou, a dit qu'ils semblent être plutôt des personnages imaginaires évoqués par la presse, et que quand il était Ministre de Finance, il y avait des investisseurs qui venaient proposer d'acheter la dette Grecque à un prix reduit.

Lire aussi:

Fabrice Di Vizio raccroche: «On est arrivés à un niveau de haine sociale que je ne sais plus gérer»
Pourquoi l’application de Navalny a-t-elle été supprimée des plateformes mobiles?
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Sous-marins: la Maison-Blanche réagit à la colère française en renvoyant à l’Australie le soin de s’expliquer
Tags:
Russie, Grèce, Vladimir Poutine, programme d'aide
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook