Pourquoi est-ce que le djihadisme séduit les jeunes occidentaux?

Le Désordre mondial
URL courte
Par
372
S'abonner

La faille qui fait que les jeunes se font prendre par le culte diffère entre sociétés, et meme entre individus de la même société.

Dans le cas de la France, il y a une faille culturelle. Les jeunes sont gâtés. Dans certains cas, cette mentalité conduit tout simplement à pleurnicheries; dans d'autres cas, au djihad. INVITES: Richard Labévière est journaliste, consultant en sécurité et écrivain, il a été rédacteur en chef à la Télévision suisse romande (TSR) et à Radio France internationale (RFI). Jusqu'en 2011, il a dirigé la revue Défense. Depuis 2014, il est rédacteur en chef du site "prochetmoyen-orient.ch"  Claude Sicard est agronome, docteur en économie et consultant international, auteur de "L'Islam au risque de la démocratie", et de "Le face-à-face islam chrétienté. Quel destin pour l'Europe?

"Quelle est la cause du djihadisme?

Richard Labévière: "Il y a une interconnexion entre les problèmes internes (liés aux sociétés occidentales, le chômage, crises d'identités, problèmes de jeunesse) et les problèmes externes, qui nous renvoient aux crises du Proche et Moyen —Orient. Dans un cadre de mondialisation, le djihadisme en est l'expression suprême."

Claude Sicard: "Concernant les jeunes qui viennent d'Europe, la question qui se pose c'est le sens de la vie. Le critère pour ces jeunes est essentiellement matériel: gagner de l'argent; des jeunes exclus de cette société vont trouver dans le djihadisme. Cette idéologie que propose l'islam peut les séduire."

USA versus Europe: quelle difference avec le djihadisme?

Claude Sicard: "La civilisation occidentale est faite de deux branche: celle européenne et celle américaine; la première a amorcé sa phase de déclin, avec la fin de la période coloniale; les USA sont encore en phase d'expansion. Les jeunes déphasés font face à une société en déclin; les immigrants qui arrivent aux USA souhaitent changer d'identité, adopter celle américaine et devenir citoyens américains. Tandis que les USA ont encore des effets de levier (puissance militaire et économique), l'Europe ne peut rien faire, et les jeunes venant de la civilisation musulmane ne seront pas séduits.

Richard Labévière: "La France connait les effets de ce qu'il se passe en Afrique du Nord et en Méditerranée, de par sa position géographique, alors que les USA en sont éloignés; depuis Nasser, les administrations américaines ont été bienveillantes à l'égard des Frères Musulmans, qui sont influents: ils remplacent les syndicats et sont ultra-libéraux. Georges W. Bush a réitéré l'accord de Quincy pour 60 ans. Les USA sont donc arrimés aux monarchies."

Quel est le rôle d'Obama et de la géopolitique?

Claude Sicard: "Il faut revenir au choc des civilisations; quand on propose aux jeunes l'idéologie de l'islam, on propose la notion centrale d'obéissance et de soumission à dieu. C'est la carte du djihadisme. C'est créer une société dans le monde où tout le monde est frêre, et c'est un paradis séduisant. C'est donc loin de la géopolitique."

Richard Labévière: "Au début de son deuxième mandat, Obama avait dit que l'avenir des intérêts stratégiques américains était en Asie du sud-est et en Asie centrale; voilà pourquoi il cherche un accord de normalisation avec l'Iran, cherchant à se désengager du Proche et Moyen-Orient; grâce à des évolutions technologiques, les USA sont devenus moins dépendants des monarchies en terme d'énergie, sans compter l'émergence de nouveaux acteurs. Le terrorisme ne devient-il pas une normalité du fonctionnement de la globalisation de l'économie?"

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Navire turc arraisonné par une frégate allemande, Ankara fulmine
Tags:
jeunesse, djihadisme, Europe, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook