Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    L’Otan: quels seraient les nouveaux enjeux depuis le sommet de Varsovie?

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Par Rachel Marsden
    0 41
    S'abonner

    C’est comme si des gens avaient trouvé une machine à remonter le temps et avaient rédigé le communiqué du sommet de Varsovie en pleine Guerre Froide dans les années 80.

    INVITE: Colonel-Maître Michel W. Drapeau est avocat et ancien colonel avec les Forces armées canadiennes. Il a plaidé devant la Cour d'appel fédérale, la Cour d'appel de la Cour martiale, la Cour fédérale, la Cour supérieure de l'Ontario et divers tribunaux administratifs. Avant de pratiquer le droit, il a servi dans les Forces canadiennes pendant 34 ans. Il a été par la suite Directeur du Secrétariat du Quartier général de la Défense nationale et Secrétaire du Conseil des Forces armées canadiennes. Il est diplômé du Collège des Forces canadiennes (Toronto); du U.S. Armed Forces Staff College, U.S. National Defence University (Norfolk, Virginie); du U.S. Army Military Comptrollership School (Indianapolis, Indiana); et du Collège de la Défense nationale (Kingston, Ontario).

    Quelle a été l'évolution de l'OTAN?

    "Depuis 1993, l'OTAN a moins de forces stationnées en Europe qu'avant; les engagements n'ont pas diminué, les forces de l'OTAN se sont déployées avec nos forces de coalition en Afghanistan. L'OTAN est plus répandue aujourd'hui qu'avant; il y a eu un changement géostratégique; la participation du Canada en Europe est complètement réduite. On choisit les pays afin d'assurer le cercle d'influence, comme en déployant des troupes en Ukraine; c'est comme une tache d'huile. Les liens se sont resserrés au sein de l'Alliance avec cet apport géographique."

    Il y a comme un acharnement sur la Russie.

    "Il y a une peur que cette force militaire russe ne gagne des territoires; il y a un mouvement de ressac dans l'OTAN; toute transgression frontalière avec la Pologne pourrait avoir des conséquences militaires désastreuses. Or, nos actions pourraient être mal interprétées par la Russie, qui pourrait se sentir assiégée en ayant des troupes de l'OTAN sur sa frontière. […] Il est facile au sein de l'OTAN de présenter la Russie comme une menace et responsable de tous les maux. On se sert aussi du monde militaire des messages appartenant au monde diplomatique et économique; on peut se retrouver rapidement dans une situation belliqueuse."

    Quel a été le rôle des USA au sein de l'OTAN jusqu'ici?

    "Les USA ont toujours eu beaucoup d'ambiguïté vis-à-vis de l'OTAN: c'est leur principal partenaire militaire, et ils ont déployé énormément de forces aériennes, sans compter une immense proportion d' USD qui est dépensée dans le domaine de la défense. Mais le résultat est-il à la hauteur de l'investissement? Selon les militaires américains, non. De plus, les autres pays préféreraient mettre des moyens dans d'autres hémisphères. Que cela soit Trump ou Clinton qui gagne, il y aura un débat géopolitique entre les USA et l'OTAN qui se fera."

    Donald Trump a estimé que l'OTAN était devenue obsolète.

    "L'OTAN devrait être mis dans un nouvel encadrement en 2016, et il faudra revoir sa mission première. L'OTAN est en Afghanistan, et les frontières de l'OTAN devront déborder sur celles de la géographie. Et cela dépend des USA. La source du terrorisme n'est pas forcément en Europe. Le Canada subit des pressions: quand Obama s'est adressé au parlement, il a déclaré que le Canada doit davantage s'impliquer dans le monde; peu après, le Canada a envoyé une mission terrestre en Europe de l'est et augmenté sa part de chasseurs."

    Tags:
    guerre froide, OTAN, Varsovie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik