Dans les coulisses de la convention républicaine à Cleveland, Ohio

Le Désordre mondial
URL courte
Par
0 12
S'abonner

Cette semaine, le Parti Républicain se réunit à Cleveland, Ohio, pour officiellement nommer Donald Trump leur candidat à la présidentielle Républicaine.

Des divisions internes furent longtemps évidentes lors d'un concours entre la douzaine de candidats du parti, dont Trump est sorti victorieux. Un délégué Républicain nous rejoint depuis la convention pour en discuter.

INVITE: Marc Porter est Président des Républicains Overseas France et consultant d'affaires à Paris. Doctorat en stratégie, il est aussi ancien de l' Université Oxford. Il nous rejoint en direct de la Convention Républicaine à Cleveland, Ohio, en tant que délégué.

Reaction à la polémique du discours de Melania Trump:

"C'est vraiment n'importe quoi! Ce n'est pas une affaire; on peut lire le discours, […] et les journalistes (qui sont plutôt démocrates) pensent qu'on ne peut pas avoir les mêmes idées; il y a des démocrates qui commencent à soutenir Trump, et beaucoup se sont joints à la convention car ils ne peuvent pas soutenir ce que leur parti a fait depuis les dernières 8 années."

Quel aura été le meilleur discours?

"Pour moi c'était Giuliani, il était génial, il y avait une vraie électricité dans la salle. Quand il a donné son discours, c'était génial; il a vraiment partagé le sentiment de tous les Américains en colère, Républicains ou Démocrates; quand Giuliani a dit: Qu'est-ce qu'il s'est passé dans notre pays? Il faut retrouver de l'énergie pour reconstruire et redevenir le grand pays qu'on était avant."

Quid du mouvement "Never Trump"?

"Il y avait un mouvement "Never Obama" aussi; c'est normal dans une convention, et finalement, ils ont perdu."

Quel était l'ambiance au sein de la convention?

"Tout le monde a soutenu Trump, et la convention a eu lieu dans un grand centre à Cleveland; dans la salle de vote hier; dans le centre de vote, tout le monde était en train de voter; les gens y ont un autre sentiment que les autres partisans dans la salle. Cette Arena était comme une petite ville. Tout le monde commence à penser que Trump sera un grand président."

La réaction des Russes qui sont à la convention (envers Trump):

"Il y avait un groupe de Russes présent à la convention. Ils ont dit que Trump était finalement vraiment un négociateur, avec lequel on peut parler. Alors qu'Obama ne sait pas quoi faire."

Comment Trump trouvera-t-il les fonds pour la campagne générale?

"C'est une question que tous les délégués posent. Clinton a beaucoup d'argent, et on se demande si l'on a besoin d'argent comme elle. Trump a gagné les primaires avec peu d'argent, c'est du jamais vu. On a calculé, et Trump a dépensé 34 centimes (pour la publicité et les dépenses) pour chaque vote de la primaire, et Hilary Clinton a dépensé 43 USD pour chaque vote. Clinton a dit que Trump ne peut pas gagner parce qu'il n'a pas assez d'argent. Si on pense comme ça, cela représente la corruption; Hilary représente la corruption pour beaucoup de gens aux USA."

Du point de vue des délégués, quelle sera la stratégie pour gagner l'élection générale?

"Il faut attendre la stratégie de campagne de Trump; il a une très petite équipe, par rapport aux autres candidats auparavant; le lendemain, il aura eu un petit déjeuner portant sur la campagne; la convention a lieu pour qu'on entende ce que doit faire le parti pour gagner; La Pennsylvanie, l'Ohio, et le Michigan étaient traditionnellement démocrates, et c'est une priorité pour nous maintenant, et si la stratégie marche, on peut gagner sans problème." 

Lire aussi:

Un garde-pêche roué de coups et blessé à l’œil par des jeunes qui fumaient une chicha
La France renforcera temporairement sa présence militaire en Méditerranée orientale, déclare Macron
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Tags:
Parti républicain des Etats-Unis, Donald Trump, Ohio, Cleveland, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook