Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    Que disent les élections législatives russes de la réalité du terrain en Russie

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Rachel Marsden
    0 991060

    Le Parti du président russe, Vladimir Poutine – Russie Unie – a remporté une victoire dimanche dernier lors des élections parlementaires avec 54.3% des votes. On parle souvent des élections russes comme si l’alternative au parti centre-droit de Poutine serait celui des démocrates libéraux.

    En réalité, ce sont les Communistes qui ont obtenu la deuxième place avec 13.5% à égalité avec les démocrates libéraux avec 13.5% — ce qui surprendrait beaucoup de personnes à l'Ouest qui conservent une grille de lecture héritée de l'époque de la Guerre Froide.
    INVITE: Alexandre Latsa est l'auteur du nouveau livre, "Un Printemps Russe: Vers un renouveau de la Russie? ". Il est Français mais il réside et travaille en Russie depuis 2 008.

    « Il y a une élite en place qui est parfaitement connue puisqu'elle est éprouvée et en poste depuis maintenant 16 ans. Elle a donc fait ses preuves, et sur la longue durée de 2000 à 2016, elle a quand même permis le développement du pays, la hausse du niveau de vie, le rétablissement d'un certain cadre légal […] Moscou est en train de rétablir l'autorité et le cadre légal partout sur le territoire russe, il est logique que les régions plus pauvres que la capitale, moins contestataire, soutiennent cette dynamique car c'est la dynamique du développement ».

    Est-ce que la transition des esprits russes depuis le communisme a été réussie?

    « La Russie n'est pas une dictature, ni une démocratie au sens occidentale, c'est un régime autoritarien, dirigé par une verticale forte, il y a un gros parti dominant qui a happé toutes les forces politiques saines et disponibles. Aujourd'hui, il y a plusieurs Russies: la Russie des grandes villes européennes, très moderne, il y a une Russie des plus petites villes, un peu plus conservatrice et archaïque et il y a des Russies ethniques, religieuses en Tchétchénie, au Tatarstan ».
    Comment voit-on les démocraties libérales russes?

    « On a très peu de cas de fraudes relevées. […] Il y a beaucoup moins de fraude pour les élections qui viennent d'avoir lieu que les précédentes et pourtant Russie Unie fait beaucoup plus. Il y a quand même un problème avec le scénario narratif que les médias français nous ont imposé jusque-là. […] Le problème des partis libéraux pro-occidentaux, c'est qu'il n'y a pas de leaders, que des dinosaures ».

    Pourquoi n'y a-t-il pas un vrai leader démocrate libéral en Russie?

    « Vous pouvez acheter des hommes politiques quel qu'ils soient, ce n'est pas pour autant que les électeurs vont voter pour vous. […]Le scénario narratif des médias français est basé sur des flashs d'image de 2011, c'est 50.000 personnes à Moscou qui manifestent, c'est une petite partie d'une forme d'élite, urbaine, occidentalisée qui a manifesté ».

    La création d'entreprise et les impôts en Russie

    « La création d'entreprise en Russie c'est très simple sur le plan administratif, ça ne coute rien, les impôts y sont beaucoup plus bas qu'en Europe de l'Ouest. Il y a une flat tax de 13 % qui a été instaurée en 2001 qui a contribué au miracle économique russe des années 2 000. […] Les élites ont créé des conditions, un cadre légal et juridique très favorable à l'entrepreneuriat […] Ce qui va sauver je pense l'économie russe, un tissu de PME-TPE est en train d'apparaitre qui on le sait est très bon pour stabiliser l'économie de tous les pays.

    Est-ce qu'on a réellement l'impression en Russie que les gays sont opprimes?

    « Je pense que c'est un scénario extrêmement vendeur, le journaliste français est rapidement en manque d'idées, il a besoin de scénarios dénonciateurs catastrophistes et inquiétants pour créer du buzz »
    Alep est très près de la Russie, et les terroristes a environ 300 kms

    « Un basculement de cette zone signifie des nébuleuses terroristes à 300k […] aujourd'hui la population soutient massivement la guerre contre Daech »

    Comment voit-on la surveillance électronique en Russie, du genre dont se plaint Snowden?

    « Je pense que la priorité des Russes c'est plutôt la sécurité, le niveau de vie, et pas de savoir si les e-mails sont lus […] Il n'y a qu'en Europe de l'Ouest et en Amérique que l'image de la Russie est mauvaise ».

    Lire aussi:

    Nouvelles sanctions, la Russie dit... merci et garde le cap
    Projet Très haut débit: Macron est-il aussi libéral qu’on aurait pu le penser?
    La multipolarité, c’est aussi en économie!
    Tags:
    élections législatives, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik