Les hackers russes : mythes vs réalités

Le Désordre mondial
URL courte
Par
0 73
S'abonner

Le 6 janvier, les agences de renseignement américaines se sont entretenues avec Donald Trump afin de lui présenter les preuves de la cyberattaque destinée à le favoriser dans la course à la Maison-Blanche. Ce rapport est-il crédible sur le plan technique? Rachel Marsden recevait Yannick Harrel, expert de cyberstratégie.

Lorsque l'on parle de cyberstratégie russe, de quoi parle-t-on? Yannick Harrel considère qu'il s'agit d'une « cyberstratégie spécifique à la fédération de Russie […] Il y a une vision civilisationnelle avec une neutralité technologique. Elle a été l'objet d'une doctrine en septembre 2000 et réactualisée en décembre 2016 ». Ses problématiques sont axées notamment sur la protection des données et des institutions étatiques ou privées.

Selon Yannick Harrel, la cyberstratégie russe « se fonde sur une reconnaissance civilisationnelle et sur une coopération internationale. » Cette doctrine datant de décembre 2016 n'a pas explicitement de vocation offensive, « en revanche, elle se donne le droit de riposter si ses intérêts sont menacés. »

Le rapport cosigné par la NSA, la CIA et le FBI accuse la Russie d'avoir mené des cyberattaques mais l'expert de cyberstratégie rappelle qu'il n'y a « pas de preuves tangibles contenues dans le document. »

Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre chaine YouTube

 

Lire aussi:

Un garde-pêche de 70 ans roué de coups et blessé à l’œil par des jeunes qui fumaient une chicha
La France renforcera temporairement sa présence militaire en Méditerranée orientale, déclare Macron
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook