Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    «On a remplacé une diplomatie et une stratégie par une politique de l’émotion»

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Rachel Marsden
    0 6932152

    2003, le refus de l’intervention française en Irak fut le dernier coup d’éclat de Paris dans les pays arabes. Depuis, la France a perdu du terrain. Rachel Marsden recevait le géopoliticien Alexandre Del Valle et François Nicoullaud, ancien ambassadeur de France à Téhéran.

    Le général de Gaulle, François Mitterrand et Jacques Chirac ont tous été défenseurs de la politique arabe de la France. Cette époque semble révolue depuis maintenant une dizaine d'années avec l'alignement français sur les politiques néo-conservatrices et le droit à « l'ingérence humanitaire ». La France conserve-t-elle toujours de l'influence parmi les pays arabes?

    François Nicoullaud réfute le terme de « leadership » quant au rôle français dans les pays arabes. L'ancien ambassadeur à Téhéran estime que « la France a fait l'objet de sympathies dans le monde arabe à certaines périodes à l'époque du général de Gaulle, de Mitterrand […] mais nous n'avons jamais exercé un leadership dans la région ».

    Le géopoliticien Alexandre Del Valle considère qu'« à partir de 2011-2012, lors du printemps arabe […] la France est allée très hâtivement dans le sens du vent médiatique et des réseaux, de l'indignation. On a remplacé une diplomatie et une stratégie par une politique de l'émotion, et le message qui a été envoyé, c'est que la France n'est pas fiable ».

    Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre page Facebook

    La place de la #France dans le monde #arabe

    La place de la France dans le monde arabe Le #Clash avec #RachelMarsden Avec Alexandre Del Valle, géopolitologue et essayiste. Il est l’auteur de l’ouvrage « Les vrais ennemis de l'Occident: du rejet de la Russie à l'islamisation de nos sociétés ouvertes » aux Editions du Toucan et François Nicoullaud, analyste de politique internationale et ancien ambassadeur de France à Téhéran.

    Posted by Sputnik France on Thursday, February 2, 2017

     

     

    Lire aussi:

    Emmanuel Macron et le «gaullo-mitterrandisme»
    Relations franco-iraniennes: l’élection de Macron va-t-elle changer la donne?
    La jeunesse arabe a une meilleure image de la Russie
    Tags:
    Iran, France, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik