Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    Les États-Unis «plus agressifs depuis l’arrivée à la Maison Blanche du président Trump»

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Rachel Marsden
    23126291

    Depuis le retour des Républicains à la Maison Blanche, l’Iran est à nouveau dans la ligne de mire des néo-conservateurs américains. Est-ce ainsi le retour d’un nouvel Axe du Mal ? Entretien avec Peter Jenkins, ancien ambassadeur britannique à l’Agence internationale de l'Énergie Atomique.

    Le 14 juillet 2015, le groupe des 5+1 signait l'accord sur le nucléaire avec l'Iran. Deux ans plus tard, le contexte international a bien changé avec l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche. Le nouveau président américain a très explicitement haussé le ton avec la République Islamique, en premier lieu avec le décret sur l'immigration, puis en annonçant des sanctions afin de riposter à un tir de missile balistique iranien.

    L'ancien diplomate britannique Peter Jenkins considère ainsi que les États-Unis « sont devenus plus agressifs depuis l'arrivée à la Maison Blanche du président Trump […] qui a déjà mis le gouvernement iranien en garde, avertissant Téhéran que l'administration Trump n'entend pas tolérer des essais de missiles à moyenne portée bien que ceux-ci soient conformes au droit international, ni la prétendue ingérence iranienne dans les affaires de pays voisins, ni le prétendu parrainage iranien de groupes terroristes. En réalité cette ingérence prend la forme de soutien à des gouvernements qui sont alliés à l'Iran et qui subissent l'ingérence de certains autres pays qui sont alliés des États-Unis. »

    Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre chaine YouTube

     

    Tags:
    présidence américaine, Donald Trump, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik