Emmanuel Macron, le Président qui se voulait antisystème

Le Désordre mondial
URL courte
Par
0 50
S'abonner

Macron, le candidat révolutionnaire, qui devait renouveler tous les codes de la politique, est devenu chef de l’État. Rachel Marsden analyse les premiers pas du nouveau Président de la République française avec Karim Ouchikh, président du SIEL et Paul Reen, vice-président des Républicains (USA) en France.

Face à un Donald Trump qui voulait « nettoyer les marécages de Washington », c'est-à-dire l'élite politico-médiatique, Emmanuel Macron a su jouer une stratégie relativement similaire en adoptant des postures d'apparence révolutionnaire, on pense notamment à la moralisation et au renouvellement de la politique.

Pour Karim Ouchikh, le nouveau Président français est « un objet politique pour l'instant peu identifié. » Le dirigeant du SIEL considère que Macron « épouse parfaitement le système, qui regroupe au fond les forces libérales-libertaires qui sont à l'œuvre au plan international. Je pense qu'Emmanuel Macron a un rêve qui est au fond de faire de la France une Californie européenne avec une société liquide. »

Pour le représentant des Républicains en France, Paul Reen, Emmanuel Macron suscite un espoir et les réformes qu'il a pu entreprendre vont dans le bon sens: « La réforme sur le droit du travail, avec de la dérégulation, avec des politiques plus favorables aux entreprises pour rendre plus facile l'embauche, surtout les jeunes, la réduction des impôts. »

Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre chaine YouTube Radio Sputnik

Lire aussi:

Qui sont ces quatre hommes qui ont battu à mort un sexagénaire pour une remarque?
Une entorse au couvre-feu finit en course-poursuite avec la police dans l’Oise
Raoult affirme avoir des preuves que le remdesivir favorise l’apparition de variants – vidéo
En Syrie, la Russie élimine 200 djihadistes: leur résurgence alimentée par les sanctions US?
Tags:
Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook