Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    L’impact des nouvelles sanctions américaines contre la Russie

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Rachel Marsden
    0 1690431

    Les États-Unis ont adopté le 27 juillet de nouvelles sanctions contre la Russie, des mesures qui pourraient toucher lourdement des entreprises européennes de l’énergie. Rachel Marsden recevait à ce sujet Sébastien Cochard, ancien diplomate et conseiller économique et international au Parlement européen.

    De nouvelles sanctions ont été adoptées jeudi 27 juillet par le Sénat américain (ratifiées depuis Donald Trump) contre la Russie dans le cadre du rattachement russe de la Crimée ainsi que des ingérences présumées de Moscou dans la campagne présidentielle américaine. Des mesures qui vont impacter également les entreprises européennes de l'énergie, impliquées sur le chantier du Nord Stream 2.

    Pourquoi les États-Unis ont-ils pris une décision qui peut nuire à certaines entreprises européennes et même américaines? Sébastien Cochard estime que ce serait «dans un but à la fois commercial et d'assurer une forme de prédominance américaine, qui passerait par les exportations énergétiques, l'exportation du gaz naturel liquéfié américain produit à partir du gaz de schiste […] La première cible à la fois géostratégique et économique des Américains […] ce sont les Pays baltes et la Pologne.»

    Selon Sébastien Cochard, l'exécutif américain est affaibli: «contrairement à ce que M. Trump assure, c'est bien le chaos institutionnel auquel on assiste en ce moment. La Maison-Blanche semble totalement dysfonctionnelle et le Congrès fait mine de s'ingérer dans les prérogatives présidentielles, qui entre autres, est supposé assurer non seulement le leadership des armées, mais également les relations extérieures, pour contraindre l'action du Président vis-à-vis de l'extérieur.»

    Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre page Soundcloud Sputnik France

    Lire aussi:

    La relation entre la Russie et les États-Unis « est gérée par la presse américaine »
    La première rencontre Poutine-Trump
    Le traitement inégal des médias sans influence sur le score de Marine Le Pen
    Tags:
    sanctions antirusses, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik