Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    Pourquoi Donald Trump détricote-t-il les décrets d’Obama?

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Rachel Marsden
    0 731030

    Nouvelle législation vis-à-vis des sans-papiers aux États-Unis, Donald Trump a annoncé qu’il n’accorderait plus de permis de travail aux enfants de migrants clandestins. Rachel Marsden revient sur cette polémique avec Sébastien Laye, entrepreneur et chercheur associé à l’Institut Thomas More.

    Donald Trump vient d'annoncer qu'il réviserait la législation de l'administration Obama qui permettait aux enfants de migrants sans-papiers installés aux États-Unis avant 2007, d'obtenir des permis de travail renouvelables. Une annonce qui a soulevé une bronca parmi de nombreux politiques et médias, Barack Obama est même sorti de sa réserve. Pourquoi cette tendance chez Donald Trump de vouloir déconstruire les acquis des administrations précédentes?

    L'entrepreneur franco-américain Sébastien Laye relativise la portée de l'acte de Trump, en rappelant que le décret d'Obama était supposé être provisoire, mis en place suite à l'ouragan à Haïti: «même si la mesure peut paraître en apparence pour certains en Europe cruelle, en réalité il ne fait que revenir à la situation avant 2012, donc revenir à la tradition américaine. J'ai été moi-même un immigré français aux États-Unis, et je suis passé comme tous les immigrés aux États-Unis par le parcours du combattant avant d'être naturalisé et de devenir franco-américain».

    Selon Sébastien Laye, Donald Trump est confronté à la vindicte des médias, il «est de plus en plus honni par les médias américains et occidentaux, y compris en Europe. Et donc de toute façon, la moindre de ses mesures est maintenant interprétée au prisme d'une vision morale du personnage, c'est un petit peu le combat de la presse, du Bien contre le Mal, la présidence américaine».

    Lire aussi:

    Trump compte expulser 750.000 enfants de migrants des USA
    Trump dénonce l’ampleur de la surveillance dont il aurait été l’objet
    L'argument solide de Wikileaks justifiant les accusations de Trump contre Obama
    Tags:
    décret, Donald Trump, Barack Obama, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik