Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    Aéronautique: «les États-Unis contre tout le monde»

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Rachel Marsden
    58676

    Les firmes aérospatiales sont souvent le jouet ou l’instrument de la politique étrangère, notamment aux USA. Dernier exemple en date, Donald Trump face au canadien Bombardier. Rachel Marsden revenait sur le sujet avec Marc German, spécialiste en intelligence compétitive et en diplomatie d’entreprise.

    Derrière les combats entre l'américain Boeing et son homologue européen Airbus devant l'OMC, qui s'accusent mutuellement d'avoir bénéficié d'aides étatiques, se dessine un conflit commercial et politique entre Washington et Bruxelles. Plus largement, l'industrie aéronautique représente un enjeu et un outil majeurs pour la diplomatie américaine. Dernier exemple en date, la Maison-Blanche remet en cause de l'accord de libre-échange nord-américain (ALENA) avec la mise en place de taxes contre Bombardier Inc.- fabricant canadien de trains et d'avions.

    Que penser du conflit économique entre Boeing d'une part et Airbus et Bombardier de l'autre? Marc German, spécialiste en intelligence compétitive et en diplomatie d'entreprise, estime que la position américaine peut se résumer à «faites ce que je vous dis et ne faites pas ce que je fais- c'est une sorte de loi du plus fort».

    Même si Marc German ne trouve pas choquant «que l'on s'attaque d'abord aux entreprises des alliés, c'est-à-dire les Européens en tête et à la suite, les Canadiens ou les Britanniques», il constate que depuis des décennies, la guerre économique confronte «les États-Unis contre la Chine, les États-Unis contre la Russie, les États-Unis contre l'Europe». Il ajoute ainsi «ce sont les États-Unis contre tout le monde».

    Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre page Soundcloud Sputnik France

    Lire aussi:

    Airbus et Bombardier lancent une offensive contre Boeing
    Protectionnisme: entre guerre économique américaine et déni européen
    Bombardier: «la plainte de Boeing est complètement injustifiée»
    Tags:
    aéronautique, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik