Pourquoi quatre soldats américains sont-ils morts au Niger?

Le Désordre mondial
URL courte
Par
160
S'abonner

Quatre soldats américains et cinq soldats Nigériens, tel est le bilan des morts lors de l’embuscade menée par des djihadistes au Niger le 4 octobre. Retour sur cet épisode mystérieux avec Rachel Marsden et son invité Moussa Ag Acharatoumane, homme politique malien touareg.

Comment expliquer la mort de quatre Américains et cinq soldats nigériens au Niger? Et comment expliquer la présence de forces spéciales américaines dans le pays? L'attaque a été perpétrée par une cinquantaine de djihadistes près de la frontière avec le Mali. Ce qui était officiellement une mission de reconnaissance menée par les Américains, aurait été en réalité une mission de combat. Et selon la chaîne américaine ABC, l'armée française est venue à la rescousse afin de sauver les rescapés de cette mission.

Moussa Ag Acharatoumane, chef de tribu touareg et personnellement menacé par le chef de Daech au Sahel, dresse ainsi le contexte local: «une région qui affronte le terrorisme depuis un certain nombre d'années depuis l'avènement de la crise au nord du Mali qui a commencé en janvier 2012 et depuis lors, il y a de grandes organisations terroristes tel qu'Al-Qaïda au Maghreb islamique et ensuite l'État islamique qui a commencé à arriver récemment dans cette région […]. Pratiquement toute cette zone-là est infectée par ce fléau». Il ajoute ainsi que la menace terroriste «commence à déborder sur le Niger, ça commence à déborder aussi sur le Burkina. Pratiquement tous les pays voisins sont en train de subir cette menace-là».

Et justement, des puissances étrangères, souvent occidentales, se sont établies dans la région depuis la crise. Moussa Ag Acharatoumane explique la présence des Français, des Américains, des Allemands, des Italiens: «Ces forces internationales sont-elles réellement là juste pour combattre le terrorisme? Ou bien ont-elles d'autres agendas? […] ils n'arrivent pas à éradiquer la menace qui s'est installée dans la région et qui justifie leur présence». Car il le rappelle, le Sahel quoique désertique possède de nombreuses richesses minérales: «dans lequel on trouve du pétrole, on trouve de l'uranium».

Le chef de tribu touareg remarque enfin que «les Américains sont beaucoup plus présents au Niger, je sais qu'ils ont une base au nord du Niger, à Agadez, une région frontalière avec la Libye, les Américains sont en train de mettre sur pied, je pense, une grande base de l'armée américaine, des forces spéciales dans laquelle il y a des drones et il y a une autre base aussi à Niamey, la capitale nigérienne».

Retrouvez l'intégralité de l'émission en vidéo sur notre chaîne YouTube Radio Sputnik

Lire aussi:

Paris se positionne sur les frappes aériennes américaines en Syrie
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Frappes américaines en Syrie: Moscou réagit
Confinement de la capitale: «Les Parisiens sont devenus les cobayes de la campagne présidentielle de Mme Hidalgo»
Tags:
soldats, Niger, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook