Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    Chute de Mugabe, Mnangagwa au pouvoir : «une révolution de palais»

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Rachel Marsden
    0 82

    Après 37 ans passés au pouvoir, Robert Mugabe a démissionné le 21 novembre. Rachel Marsden s’intéresse à ce sujet en compagnie de ses invités Jean-Claude Tchicaya, spécialiste de l’Afrique et chercheur à l’IPSE, et Amadou Ba, chercheur associé à l’IPSE.

    Qui a poussé vers la sortie Robert Mugabe, aujourd'hui âgé de 93 ans? Sous la pression de l'armée téléguidée par Emmerson Mnangagwa, le héros de l'indépendance du Zimbabwe a fini par lâcher cette semaine les rênes du pouvoir. Le vice-président, évincé au début du mois, les a reprises en mains et a prêté serment ce vendredi 24 novembre.
    La chute du vieux leader a beaucoup étonné les observateurs internationaux mais aussi la population locale, selon Jean-Claude Tchicaya, spécialiste de l'Afrique et chercheur à l'IPSE: « C'est une surprise aussi pour la population zimbabwéenne ». Et il ajoute: « M. Mugabe est passé de héros de la résistance et de l'indépendance à une vision et à des pratiques despotiques, totalitaires et dictatoriales ». Le chercheur décrit le profil du nouveau président du pays: il est « là aussi depuis plus de 37 ans, à 75 ans et (…) a été ministre de la Sécurité et souvent de manière très répressive […] Il était encore au pouvoir le 6 novembre 2017 ». Ainsi conclut-il, il s'agit d'une « révolution de palais plutôt qu'une révolution populaire. »

    Amadou Ba, chercheur associé à l'IPSE, confirme ce jugement: « ce n'est pas une révolution, c'est un changement dans la continuité » et souligne l'influence grandissante de la Chine dans le pays: « le chef d'Etat-major des armées M. Chiwenga a visité la Chine une semaine avant le coup […] La Chine a été l'alliée fidèle du Zimbabwe depuis presque 37 ans, ils l'ont accompagné […] M. Chiwenga a été formé en Chine comme Emmerson Mnangagwa […] ils sont tous des éléments de la Chine, ils sont sous l'influence de la Chine. »

    Retrouvez l'intégralité de l'émission en vidéo sur notre chaîne YouTube Radio Sputnik

    Lire aussi:

    Le déclin de l'«ère Mugabe»
    Zimbabwe: le parti au pouvoir nomme son candidat à la présidence en remplacement de Mugabe
    De 1917 à 2017, retour sur les coups d’État militaires les plus marquants
    Tags:
    Robert Mugabe, Zimbabwe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik