Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    Diplomatie: «La puissance du Vatican est avant tout une puissance spirituelle et morale»

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Rachel Marsden
    3186201

    Rachel Marsden a choisi de traiter de l'influence diplomatique du pape François dans le monde avec ses deux invités, Claude Blanchemaison, ancien ambassadeur de France à Moscou et Michel Taube, éditeur engagé et fondateur du site d'information Opinion Internationale.

    Cette semaine du 15 janvier, le pape François était en tournée au Chili et au Pérou, alors qu'était diffusé sur Arte le 9 janvier, «Les diplomates du pape», documentaire de la réalisatrice Constance Colonna-Cesari. Très présent dans les relations internationales depuis son avènement en 2013, François a su notamment aider à l'apaisement des tensions entre Cuba et Washington, mais aussi entre les FARC et le gouvernement colombien. Comment expliquer l'influence diplomatique du souverain pontife?

    Retrouvez l'intégralité de l'émission en vidéo sur notre chaîne YouTube Radio Sputnik

    Pour Claude Blanchemaison, ancien ambassadeur de France à Moscou, il existe une grande continuité entre le pape François et ses prédécesseurs: «puisque la diplomatie du Vatican est une très grande diplomatie traditionnellement dans le monde […] Il y a des relations diplomatiques avec 183 pays dans le monde, avec des nonces qui sont des ambassadeurs du pape».

    183 pays avec qui le Vatican est en relations, cela signifie «qu'il y en une dizaine avec qui il n'en a pas […] le plus grand d'entre eux est la Chine», dont l'ancien diplomate estime que les relations bilatérales vont s'améliorer avec ce pape. Claude Blanchemaison considère toutefois que ce pape «a une spécificité, c'est qu'il s'intéresse aux démunis, il s'intéresse aux migrants, il s'intéresse aux gens qui sont victimes des puissants».

    «Tout est forcément exagéré avec le Vatican». Michel Taube, éditeur engagé et fondateur du site d'information Opinion Internationale, rappelle que «la force d'une diplomatie dépend de la puissance d'un État. Pourquoi la France joue un rôle important dans le monde? Parce qu'elle est au Conseil de Sécurité des Nations unies et qu'elle a la puissance nucléaire. Qu'est-ce qu'a le Vatican? Rien, c'est un tout petit État minuscule, mais il a une chose, c'est le rayonnement spirituel d'une des grandes religions de ce monde et donc il a un certain poids, mais il a le poids que les esprits des autres dirigeants dans le monde veulent bien lui accorder».

    Un point sur lequel il tombe d'accord avec Claude Blanchemaison, qui déclare également que «la puissance du Vatican est avant tout une puissance spirituelle et morale», qui peut avoir des résultats concrets en matière de diplomatie. Michel Taube, ancien fondateur de l'ONG Ensemble contre la peine de mort, rappelle que «la diplomatie vaticane a contribué à l'abolition de la peine de mort dans certains pays, notamment aux Philippines dans les années 2000».

    Retrouvez l'intégralité de l'émission en vidéo sur notre chaîne YouTube Radio Sputnik

    Lire aussi:

    Le Pape François offre une icône russe au Président italien
    Le Vatican rappelle un de ses diplomates à Washington, soupçonné de pédopornographie
    Le pape veut écouter Donald Trump avant de le juger
    Tags:
    diplomatie, Pape François, Vatican
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik