Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    Xi Jinping, Président à vie?

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Rachel Marsden
    3100

    L’Assemblée nationale populaire de Chine a aboli il y a une semaine la limitation de mandats présidentiels permettant ainsi à Xi Jinping, le Président chinois, d’être réélu autant de fois qu’il lui plaira. Pour en savoir davantage, Rachel Marsden invitait dans le Désordre Mondial, Pepe Escobar, chroniqueur géopolitique de Sputnik.

    Au pouvoir depuis 2013, Xi Jinping est parvenu à faire récemment changer la Constitution chinoise en sa faveur, supprimant la limite de deux mandats présidentiels de cinq ans. Samedi 17 mars, le président chinois et secrétaire du Parti communiste a ainsi été réélu pour cinq années supplémentaires. Alors que l'homme fort de Pékin est déjà comparé à Mao, quel bilan peut-on ainsi dresser de son précédent mandat?

    Retrouvez l'intégralité de l'émission en vidéo sur notre chaîne YouTube Radio Sputnik

    Pour Pepe Escobar, chroniqueur géopolitique de Sputnik, de retour depuis peu de Hong-Kong, nous assistons seulement au début de règne de Xi Jinping. Son équipe rapprochée aurait dressé un «road map», configuré un programme «jusqu'en 2049, le centième anniversaire de la fondation de la République populaire». Deux éléments principaux à retenir, sa politique intérieure autour du concept du «rêve chinois» avec l'amélioration du niveau de vie pour l'ensemble des 1,3 milliard de Chinois, puis sa politique étrangère déterminée par le développement des «Nouvelles routes de la Soie». Une politique définitivement tournée vers le commerce et qui pourrait se heurter au protectionnisme américain.

    Le chroniqueur géopolitique rappelle les caractéristiques politiques de Pékin, déclarant que la Chine est un «système autoritaire, on ne peut pas déguiser ça. Le socialisme avec la caractéristique chinoise comme il a été conçu par Deng Xiao Ping, il y a quarante ans […] c'est une ouverture économique débridée, un capitalisme qui a tourné comme un néo-libéralisme avec caractéristiques chinoises, mais un contrôle absolu du paysage politique.»

    Ce qui est intéressant d'autant plus que la société chinoise a énormément évolué depuis les années 80: «On a vu la naissance d'une classe moyenne et d'une haute classe moyenne qu'on peut compter entre 300 millions et 500 millions de personnes et tout ça en deux générations, c'est du jamais vu ça dans l'Histoire. En même temps, on a 300 —400 millions d'habitants dans les provinces rurales qui seront éternellement marginalisées».

    Lire aussi:

    Une première depuis Mao: Xi Jinping inscrit dans la charte du PCC de son vivant
    «Indétrônable»: aucun rival à côté de Xi Jinping?
    La Chine dit être entrée dans une «nouvelle ère» qui lui promet un rôle central
    Tags:
    Xi Jinping
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik