Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    Militarisation de l’espace, Donald Trump, Florence Parly, même combat?

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Rachel Marsden
    0 50

    L’annonce de Donald Trump sur la création d’une force armée spatiale américaine accentue les craintes quant au renforcement de la militarisation de l’espace. Un débat sur ce sujet avec Sébastien Drochon, conseiller scientifique du mouvement Solidarité & Progrès et Jean-Vincent Brisset, général de brigade aérienne et directeur de recherche à l’IRIS.

    Une nouvelle guerre des étoiles en vue? Son modèle présidentiel, Ronald Reagan, l'a réalisé dans les années 80, Donald Trump veut à nouveau «dominer l'espace» et pour ce faire, créer une sixième branche de l'armée, indépendante de l'armée de l'air. Est-ce un réel changement de paradigme au sujet de l'espace, sensé, selon les conventions internationales, être «un terrain neutre»?

    Retrouvez l'émission sur YouTube

    L'espace n'est-il déjà pas militarisé? Pour Sébastien Drochon, conseiller scientifique du mouvement Solidarité & Progrès, parti de Jacques Cheminade, l'espace ne devrait pas être militarisé et explique les dangers que peut entraîner cette décision:

    «Trump est totalement à côté de la plaque […] l'espace devrait être un lieu d'exploration et ça devrait être l'enjeu d'une coopération internationale, et non pas d'une militarisation ou d'une confrontation». Il poursuit: «ce genre d'annonces peut être pris par la Russie ou la Chine comme une provocation, l'idée qu'il va falloir dominer l'espace.»

    Ainsi Sébastien Drochon suggère-t-il d'utiliser l'espace comme un instrument de coopération entre les différentes puissances. Ce serait

    «Un moyen d'unifier les pays autour d'un projet commun de l'Humanité, quelque chose que je défends en tant que porte-parole de Solidarité & Progrès.»

    Au contraire, Jean-Vincent Brisset, général de brigade aérienne et directeur de recherche à l'IRIS, revient sur le terme de militarisation et considère que cela fait bien longtemps que l'espace est militarisé. Il minimise également la décision du Président américain:

    «Ce que Trump fait, c'est de mettre une réorganisation, ce n'est pas du tout quelque chose de nouveau.»

    L'ancien militaire compare ainsi les propos de Trump avec ceux de Florence Parly:

    «À partir du moment où c'est Trump, c'est forcément mauvais. Mais ça c'est la vision assez simpliste des médias français […] ce qui est assez étonnant et révélateur, c'est que juste après cette déclaration, on a découvert une déclaration de la ministre des Armées françaises, qui disait exactement la même chose: il faut que les moyens spatiaux acquièrent une certaine autonomie, parce qu'avoir les moyens spatiaux à l'intérieur d'une armée de l'air ce n'est pas forcément quelque chose de très bon.»

    Lire aussi:

    Le monde au seuil d’une guerre spatiale?
    Lavrov: la domination militaire d'un pays dans l’espace serait «un risque pour l’humanité»
    Moscou réagit à l’annonce de la création de la Force armée spatiale US
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik