Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    La bombe des élections de mi-mandat va-t-elle faire exploser le programme de Trump?

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Rachel Marsden
    0 21

    Entre les bombes envoyées à des Démocrates et la menace que Trump perde le contrôle de la Chambre des Représentants et voie les enquêtes sur son entourage monter en puissance, les élections de mi-mandat américaines sont riches en rebondissements. Journaliste et chercheur associé à l’IPSE, Gérald Olivier analyse les enjeux de ce scrutin.

    Oubliez définitivement la série «House of Cards», la réalité de la politique américaine va tellement plus loin! L'approche des élections de mi-mandat voit en effet se multiplier les coups de théâtre. Le moindre d'entre eux est que Donald Trump pourrait bien perdre la majorité à la Chambre des Représentants, la chambre basse, rendant ainsi plus difficile l'application de son programme.

    Plus grave, Adam Schiff, le plus haut membre démocrate du comité du renseignement de la Chambre des représentants, a fait savoir que les Démocrates voulaient assigner à comparaître des témoins liés à l'enquête sur les ingérences étrangères dans la campagne électorale. Des affaires qui concernent non seulement la Russie, mais aussi l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis.

    Dans l'immédiat, c'est pourtant l'affaire des bombes envoyées à divers démocrates, soi-disant par un fanatique de Trump, désormais surnommé le «Magabomber», qui mobilise le cirque politique américain. À quels autres drames pourrait-on attendre avec cette élection?

    Journaliste, chercheur associé à l'Institut de Prospective et Sécurité en Europe (IPSE) et rédacteur en chef du blog «France-Amérique», Gérald Olivier fait le point sur ce scrutin crucial.

    Lire aussi:

    Les résultats des élections de mi-mandat sont-ils une «grande victoire» pour Trump?
    Élections américaines de mi-mandat: Zakharova plaisante sur le rôle des «hackers russes»
    Élections de mi-mandat aux USA: «on se dirige vers une double radicalisation»
    Tags:
    élections, Adam Schiff, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik