Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    Think tanks, lobbies… qui tire les ficelles à Washington?

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Rachel Marsden
    243

    Les groupes de pression et autres centres de réflexion agissent de manière bien plus transparente aux USA qu’en France dans leur action auprès des pouvoirs publics. Quels représentants d’intérêts privés influencent le plus l’administration Trump? Olivier Urrutia, Délégué Général de l’Observatoire des Think Tanks fait le point sur cette question.

    Les think tanks sont une composante souvent négligée, mais essentielle du paysage politique de Washington. Et ce qui gouverne Washington a également un impact sur le monde entier via la politique étrangère américaine. L'élément vital des think tanks est l'argent des donateurs, argent qu'ils ne distribuent pas par pure bonté de cœur. Ils attendent un retour sur investissement.

    En tant qu'ancienne directrice du développement d'un centre de réflexion à Washington, Rachel Marsden témoigne du fait que les grands donateurs s'attendent aussi à être tenus au courant des activités du think tank, condition indispensable pour continuer à ouvrir leurs portefeuilles. Informations et consignes circulent dans les deux sens, du gouvernement vers les think tanks et vice-versa, visant à créer une synergie entre la position de la Maison-Blanche et celle des donateurs.

    C'est ainsi que Washington fonctionne, avec des intérêts particuliers contrôlent plus ou moins directement le programme d'une administration. Ce qui soulève la question: quels groupes de réflexion influencent le plus l'administration Trump? Et quels intérêts se cachent derrière eux? Olivier Urrutia apporte des éléments de réponse étayés à ces questions. Il est en effet Délégué général de l'Observatoire des Think tanks, auteur de nombreuses publications publiques et académiques sur la question des think tanks, des stratégies d'influence et des politiques publiques.

    Lire aussi:

    Un tremblement de terre secoue Athènes - images
    L’Iran rappelle aux États-Unis leur situation géographique
    Téhéran estime que Washington a abattu l'un de ses propres drones par erreur
    Tags:
    présidence américaine, Donald Trump, Washington, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik