2018, avis de tempête sur les relations internationales

Le Désordre mondial
URL courte
Par
250
S'abonner

Affaire Khashoggi, rupture de l’accord sur le nucléaire iranien, Brexit encore en souffrance, rapprochement des deux Corée… 2018 aura été une année riche en rebondissements sur la scène internationale. Christian Harbulot, directeur de l’École de guerre économique et Pierre Lorrain, journaliste et écrivain, dressent le bilan géopolitique de 2018

En cette fin d'année, l'heure est au bilan: quels ont les évènements qui ont marqué les relations internationales, quels sont ceux, passés relativement inaperçus, qui pourrait avoir un impact significatif sur 2019?

Si on pense bien sûr au feuilleton des relations tendues entre les États-Unis de Donald Trump et… presque tout le monde, rivaux et alliés historiques compris, —la sortie de l'accord sur le nucléaire iranien et les sanctions envers quiconque braverait la décision américaine n'en est qu'un exemple frappant- des évènements en apparence purement nationaux n'ont pas fini de secouer le monde.

En témoignent les résultats des élections au Brésil et en Italie ou le mouvement des Gilets jaunes en France, provoquées par le genre de taxe environnementale qui exaspère les citoyens un peu partout dans monde développé et qui semble faire école dans différents pays européens, en Israël ou encore au Canada.

Par ailleurs, un rapprochement entre les deux Corée semble enfin se concrétiser, l'assassinat du chroniqueur du Washington Post, Jamal Khashoggi, dans le consulat d'Arabie saoudite à Istanbul, a obligé les États-Unis et ses alliés à faire face à leur propre hypocrisie en matière de droits de l'homme. Enfin, le Brexit entre la Grande-Bretagne et l'Union européenne n'est toujours pas réglé.

Parmi tous ces évènements et d'autres, que retiendra finalement l'histoire? Pour en débattre, Rachel Marsden reçoit Christian Harbulot, directeur de l'École de guerre économique et directeur associé du cabinet de conseil Spin Partners, spécialisé en intelligence économique et lobbying et Pierre Lorrain, journaliste et écrivain, spécialiste de l'URSS et de la Russie.

Lire aussi:

Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Arrêtés en possession d’armes, deux agents de la DGSE mis en examen à Paris pour un projet de meurtre
Défense russe: al-Nosra a tenté de percer des positions syriennes, des pertes parmi les militaires
Tags:
gilets jaunes, relations, bilan, Brexit, Union européenne (UE), Jamal Khashoggi, Donald Trump, Corée du Nord, Corée du Sud, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook