Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    Trump lance-t-il le monde dans une nouvelle course aux armements nucléaires?

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Par
    310398
    S'abonner

    Le retrait américain du Traité sur les forces nucléaires de portée intermédiaire met-il en péril l’équilibre stratégique mondial? Quels enjeux ont motivé Donald Trump? Benjamin Hautecouverture, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique, spécialiste du désarmement et de la dissuasion nucléaire, répond à ces questions explosives.

    Les États-Unis ont officiellement annoncé leur retrait du Traité sur les forces nucléaires de portée intermédiaire. Signé en 1987 pour les USA et l'URSS par les Présidents Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev, son objectif était d'éliminer les missiles conventionnels et nucléaires d'une portée de 500 à 5.500 km.

    À l'époque, il a été salué comme une victoire de la paix. Mais pourquoi a-t-il été déchiré, unilatéralement, par l'Administration Trump. Dans son discours annuel cette de l'état de l'Union, Trump a laissé entendre que: «Nous pouvons peut-être négocier un accord différent, en ajoutant la Chine et d'autres, ou peut-être ne pouvons-nous pas, auquel cas nous dépenserons plus et innoverons plus que tous les autres de loin.»

    Dans le même temps, le ministère russe de la Défense a publié des images satellites d'une usine d'armement Raytheon, située près de Tuscon (Arizona), montrant que le type d'armes que Trump reproche à d'autres pays de produire en violation du traité a effectivement été produit par les États-Unis.

    Qu'est ce qui a motivé Trump dans sa décision et quels en sont les enjeux sous-jacents? Y a-t-il un moyen de revenir en arrière ou le Monde est-il maintenant encore plus en danger? Benjamin Hautecouverture, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique, spécialiste du désarmement et de la dissuasion nucléaire, analyse cette crise pour le Désordre mondial.

    Tags:
    Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), nucléaire, armements, Donald Trump, Chine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik