Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    Pourquoi les relations franco-italiennes passent-elles dans le rouge?

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Par
    471
    S'abonner

    Après des mois d'échanges acerbes entre les gouvernements français et italien, Paris a décidé de rappeler son ambassadeur à Rome. Pourquoi ce geste inédit depuis 1940? Emmanuel Gout, président de Cinecittà World à Rome, et Michel Taube, fondateur du site ‎Opinion Internationale, en débattent pour le Désordre mondial.

    Il y a de l'eau dans le gaz dans les relations entre la France et l'Italie. Qui aurait pu imaginer, il y a à peine un an, que la France finirait par rappeler son ambassadeur en Italie, un fait inédit depuis… 1940?

    Cela fait plusieurs mois qu'Emmanuel Macron et Matteo Salvini se lancent des noms d'oiseau et des déclarations incendiaires. En juin dernier, en pleine crise de l'Aquarius, Macron dénonçait le «cynisme» de Salvini qui refusait d'ouvrir ses ports au bateau rempli de migrants. Salvini répliquait en parlant de «l'arrogance» de l'hôte de l'Élysée. À Salvini qui désignait fin août 2018 Macron comme son principal opposant aux Européennes, le Président de la République lançait «Je ne céderai rien aux nationalistes et à ceux qui prônent ce discours de haine. S'ils ont voulu voir en ma personne leur opposant principal, ils ont raison». 

    Plus récemment, les déclarations virulentes de Luigi Di Maio contre le franc CFA et la colonisation française ont exaspéré l'Élysée. Mais c'est la récente visite du même vice-premier ministre italien aux Gilets jaunes français, qualifiée «d'ingérence» par le Quai d'Orsay, qui a fait déborder le vase.

    Qu'est-ce qui alimente le conflit, outre une nette différence de vision du monde entre les directions des deux pays, l'Italie privilégiant le populisme et la France, le mondialisme? Pour aborder cette houleuse relation transalpine, Emmanuel Goût, homme d'affaires français, président de Cinecittà World à Rome et ancien président de la filiale de Canal Plus en Italie et Michel Taube, fondateur du site d'information ‎Opinion Internationale et auteur de plusieurs ouvrages, dont «On n'en a pas fini avec le Front national» débattent au micro de Rachel Marsden.

    Tags:
    rappel de l'ambassadeur, Franc-CFA, ingérence, Michel Taube, Luigi di Maio, Matteo Salvini, Emmanuel Macron, Italie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik