Trump et Kim Jong-un: Prix Nobel de la paix ou déception mutuellement assurée?

Le Désordre mondial
URL courte
Par
332
S'abonner

Réunion au sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un à Hanoï. Derrière les déclarations diplomatiques, quels étaient les enjeux de ce sommet consacré à la dénucléarisation de la péninsule? Ancien diplomate français en Corée du Sud et directeur du bureau du CNRS à Bruxelles, Pascal Dayez-Burgeon vous livre les clefs de ce sommet.

Donald Trump était récemment à Hanoï, au Vietnam, pour une réunion avec le leader nord-coréen, Kim Jong-un. Alors, quel était l'objectif de ce sommet?

Si la dénucléarisation de la péninsule coréenne vient immédiatement à l'esprit, il est permis de se demander pourquoi Kim Jong-un aurait le moindre intérêt à abandonner ses capacités nucléaires alors qu'elles lui garantissent l'oreille du Président américain plutôt que son interventionnisme, à la différence, par exemple, de Nicolas Maduro.

Quoi qu'il en soit, Trump a rencontré le leader nord-coréen à Hanoï, leader dont il affirme sérieusement être tombé amoureux. Il déclarait l'automne dernier à son sujet: «nous sommes tombés amoureux, d'accord? Non, vraiment… Il m'a écrit de belles lettres et ce sont de superbes lettres». Mais derrière la rhétorique amicale, il y a de véritables enjeux diplomatiques.

Quels sont justement ces enjeux? Et à quoi ressemblerait une victoire pour Trump ou pour Kim? Et quels autres acteurs sont impliqués, peut-être plus discrètement, dans cette relation? Ancien diplomate français en poste en Corée du Sud et directeur du bureau du CNRS à Bruxelles, Pascal Dayez-Burgeon décrypte cette rencontre pour le Désordre mondial.  

Lire aussi:

Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
Nice: l'une des victimes «présente un égorgement très profond de l’ordre d’une décapitation»
Tags:
réunion, Kim Jong-un, Donald Trump, Vietnam, Hanoï
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook