Négociations avec les talibans: la solution pour une paix durable en Afghanistan?

Le Désordre mondial
URL courte
Par
220
S'abonner

Alors qu’Américains et Russes mènent en parallèle des pourparlers avec les talibans pour sortir l’Afghanistan de la guerre, celle-ci continue de plus belle. Est-il possible de trouver une solution politique à ce conflit? Rachel Marsden en débat avec Fahimeh Robiolle, vice-présidente du club France-Afghanistan.

La sortie de la guerre en Afghanistan, qui sévit depuis 18 ans, sera-t-elle russe ou américaine?

Au début du mois de mars, l’Américain Zalmay Khalilzad s’est entretenu plusieurs jours avec des représentants des talibans à Doha, au Qatar. En parallèle, la Russie a reçu un groupe de dirigeants afghans et de représentants des pays voisins à Moscou. Le gouvernement afghan n’a jamais été invité à ces discussions, les talibans ayant rejeté toute négociation directe avec ce gouvernement, qu’il considère comme étant une marionnette des États-Unis.

Point de blocage majeur: les talibans veulent le retrait immédiat des troupes américaines en échange de tout cessez-le-feu, tandis que les États-Unis veulent attendre un an avant tout retrait complet de leurs troupes. Et en même temps que se déroulent ces pourparlers, les talibans continuent à mener des attentats-suicides contre des bases militaires afghanes et américaines en Afghanistan.

Négocier avec les talibans, que le Secrétaire d’État Mike Pompeo qualifie de «terroristes» est-il le meilleur moyen de parvenir à une paix durable? Pour examiner les chances de ces différents processus, le Désordre mondial reçoit Fahimeh Robiolle. Elle est vice-présidente du club France-Afghanistan et chargée de cours à l’université de Téhéran et à l’université de Kaboul.

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Méfiance face aux vaccins anti-Covid: «vous n’êtes ni des cobayes ni des jouets de l’industrie pharmaceutique»
Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Tags:
talibans, guerre, Mike Pompeo, Téhéran, Qatar, Afghanistan, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook