Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    Les États-Unis envoient des renforts près de l’Iran, un pas de plus vers la guerre?

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Rachel Marsden
    11721

    Les États-Unis envoient de plus en plus d’armement à proximité de l’Iran, qui bombe le torse face à ces menaces à peine voilées. Si Trump affirme ne pas vouloir la guerre avec Téhéran, pourquoi ces démonstrations martiales? Thierry Coville, chercheur à l’IRIS et spécialiste de l’Iran, décrypte cette inquiétante séquence.

    La tension monte encore entre les États-Unis et l'Iran, mais cette fois-ci, les choses se présentent différemment. Des navires de guerre américains, des bombardiers et un système de missiles Patriot se sont dirigés vers l'Iran, mais les va-t-en-guerre de l'administration Trump, notamment Pompeo et Bolton, ont déclaré qu'ils ne souhaitaient pas la guerre. Étrange façon de le montrer.

    Alors, qu'en pense l'Iran? Le chef des forces aériennes iraniennes a déclaré que ce qui auparavant aurait été considéré comme une menace pouvait maintenant être considéré comme une opportunité, ajoutant que «si les Américains agissent nous les frapperons à la tête». Le vice-président du parlement iranien qualifie la manœuvre américaine de «guerre psychologique», soulignant qu'Israël est à la portée de l'Iran, si jamais l'Iran était obligé à réagir face à une attaque.

    Que pense donc Israël de cette montée de tensions? Et pourquoi tout cela se produit-il maintenant? D'ailleurs, est-il possible qu'il y ait une rupture entre Trump et les néoconservateurs dans son gouvernement sur l'Iran? La semaine dernière, Trump a publiquement demandé aux Iraniens de l'appeler. Ensuite, d'après CNN, la Maison-Blanche a ensuite transmis un numéro de téléphone à l'ambassade de Suisse (qui représente les intérêts américains à Téhéran) au cas où l'Iran voudrait parler directement à Trump. Quelle sera la prochaine phase de ce drame?

    Pour répondre à toutes ces questions, Rachel Marsden reçoit Thierry Coville, chercheur à l'Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) et spécialiste de l'Iran.

    Lire aussi:

    Un joueur de rugby demande la nationalité française à Macron, voici la réponse du Président (vidéo)
    Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité» (vidéo)
    Sur une vidéo devenue virale, des forces de l'ordre gazent les clients d'un café lors de l’acte 31
    Tags:
    guerre, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik