Ecoutez Radio Sputnik
    Le Désordre mondial avec Rachel Marsden

    Syrie: prochaines attaques chimiques d'Assad sur Idlib ou nuage d'intox?

    Le Désordre mondial
    URL courte
    Par
    3213
    S'abonner

    La bataille pour Idlib fait rage alors que Washington accuse à nouveau Assad d'utiliser des armes chimiques. Les preuves avancées semblent minces, voire en contradiction avec la version officielle. Conseiller en stratégie internationale, le colonel Alain Corvez revient au micro de Rachel Marsden sur cette guerre de terrain et informationnelle.

    Alors que les forces gouvernementales syriennes tentent de purger le dernier bastion des insurgés d'Idlib dans le nord-ouest de la Syrie, le département d'État des États-Unis accuse à nouveau le Président Bachar al-Assad d'utiliser des armes chimiques.

    Cette fois, une porte-parole a écrit: «Malheureusement, nous continuons de voir des signes indiquant que le régime d'Assad pourrait renouveler son utilisation d'armes chimiques, y compris une possible attaque au chlore dans le nord-ouest de la Syrie le matin du 19 mai 2019.» Les États-Unis ont ensuite accusé le gouvernement syrien de violer un cessez-le-feu dans la région d'Idlib.

    Que se passe-t-il en réalité? Comment est-il possible de vérifier de manière fiable que toute accusation d'attaque chimique est crédible? Un document, émanant d'une sous-équipe d'ingénieurs travaillant avec l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), impliquées dans l'évaluation de l'attaque chimique de Douma en avril 2018, a été récemment divulgué. Il conclut que les cylindres de chlore situés sur les lieux avaient plus probablement été placés là manuellement que tombés d'un avion, comme l'indique le rapport final. Contre qui le gouvernement Assad se bat-il réellement à Idlib, des combattants de la liberté ou des terroristes?

    Le colonel Alain Corvez est conseiller en stratégie internationale, ancien conseiller en relations internationales aux ministères de la Défense et de l'Intérieur, ancien conseiller du général commandant la Force des Nations Unies au Liban (FINUL). Il revient pour le Désordre mondial sur les derniers développements de la guerre en Syrie. 

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Une meute de loups entame une «chasse à l’homme» en Russie – vidéo
    La loi de la jungle: un python tué par le ratel qu’il étranglait à cause de l’intervention d’un chacal – vidéo
    Tags:
    cessez-le-feu, désinformation, attaque chimique, Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL), Alain Corvez, Bachar el-Assad, Idlib, États-Unis, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik