Assange: «l’isolement est utilisé de façon certaine pour briser les gens»

Le Désordre mondial
URL courte
Par
Julian Assange détenu à la prison londonienne de Belmarsh (73)
283
S'abonner

Julian Assange est-il détenu en Angleterre dans des «conditions inhumaines»? C’est ce qu’affirme un rapporteur des Nations unies. Me William Julié, avocat spécialiste en droits de l’homme, va aussi dans ce sens. Isolement, droits de la Défense bafoués, il estime que le cas du fondateur de WikiLeaks est emblématique des prisons occidentales.

Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, est actuellement dans une prison britannique dans l’attente d’une audience d’extradition vers les États-Unis pour faire face à des accusations d’espionnage. Mais le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture et autres traitements cruels, inhumains ou dégradants, se dit inquiet pour la vie d’Assange.

Me William Julié, avocat spécialiste en droits de l’homme et droit d’extradition, raconte au Désordre mondial la réalité vécue par les prisonniers derrière les barreaux de l’Occident. D’après Nils Melzner, le rapporteur spécial de l’Onu sur la torture et autres traitements cruels, inhumains ou dégradants explique qu’

«À moins que le Royaume-Uni ne change de cap d’urgence et n’atténue sa situation inhumaine, M. Assange continuera d’être exposé à l’arbitraire et à des abus qui risquent de lui coûter la vie.»

Melzner a également déploré que «malgré la complexité de la procédure engagée à son encontre par le plus puissant gouvernement du monde, l’accès de M. Assange à un avocat et à des documents juridiques a été sérieusement entravé.» Assange lui-même a déclaré pendant sa dernière apparition devant le juge qu’il ne pouvait pas réfléchir et qu’il n’avait pas accès à ses œuvres écrites afin de préparer sa défense.

L’avocat William Julié explique que la situation d’Assange est problématique, mais que n’est pas un cas à part dans le monde occidental:

«La France a été condamnée 17 fois par la Cour européenne des Droits de l’Homme concernant les violations de l’Article 3 qui protège les personnes contre les traitements dits inhumains et dégradants.»

Julié n’a pas mâché ses mots sur la logique derrière l’isolement de certains prisonniers, une tactique à laquelle Assange pourrait éventuellement faire face aux États-Unis.

«Je pense que l’isolement est utilisé de façon certaine pour briser les gens.»
Dossier:
Julian Assange détenu à la prison londonienne de Belmarsh (73)

Lire aussi:

Nagui accusé d’être le responsable des mutilations de chevaux
Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés – images
Chevaux mutilés: trois nouvelles victimes dans le Rhône
«P*** en jupe»: elle est frappée par trois hommes à Strasbourg à cause de sa tenue - photo
Tags:
WikiLeaks, Julian Assange
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook