«Le coronavirus est en partie un prétexte pour régler d’autres comptes»

Le Désordre mondial
URL courte
Par
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
22717
S'abonner

Macron et Trump se sont exprimés sur le coronavirus dans des allocutions solennelles. Alors que la situation sanitaire évolue rapidement, cette crise est aussi le terrain d’affrontement d’enjeux économiques et financiers. Décryptage de Michel Taube, rédacteur en chef du site d’information Opinion internationale, au micro de Rachel Marsden.

Les gouvernements à travers le monde prennent des mesures pour atténuer l’effet de l’épidémie de coronavirus, mais c’est le discours de Donald Trump qui a frappé le plus fort vis-à-vis l’Europe. Le Président américain s’en est effectivement pris à l’Union européenne en interdisant tous les vols en provenance de l’espace Schengen vers les États-Unis.

Certains pays européens ne sont donc pas touchés. Il se trouve qu’ils hébergent des golfs de l’empire Trump. Michel Taube, rédacteur en chef du site d’information Opinion internationale, réagit:

«Il a fait une sortie médiatique qui est un peu absurde, parce que pourquoi mettre en quarantaine l’Union européenne et ne pas l’appliquer au Royaume-Uni? Effectivement, c’est par des intérêts mercantiles ou politiques qui sont un peu ridicules au regard de la situation sanitaire.»

Le journaliste remarque une exploitation géopolitique de la crise par certains acteurs:

«Le coronavirus est en partie un prétexte pour régler d’autres comptes: c’est effectivement le cas sur le marché pétrolier qui a très fortement baissé, ce qui va avoir des conséquences très graves sur le marché des matières premières.»

Et Michel Taube de poursuivre son raisonnement:

«Je suis absolument convaincu qu’il y a des mouvements spéculatifs très forts. Des fonds de pension et des organismes financiers qui ont intérêt à faire chuter les cours pour pouvoir derrière racheter des entreprises, des actions à vil prix, et c’est la combinaison des deux qui cause un si fort effondrement des bourses.»

Taube revient aussi sur le rôle des médias dans le développement du récit sur la crise sanitaire:

«La pression médiatique a introduit la peur dans l’esprit de beaucoup de gens. Je n’arrive pas à comprendre toutes les mesures d’ordre économique qui ont été prises et qui sont contre les intérêts des personnes.»
Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Rivotril: «euthanasie hors-cadre» ou «ne pas laisser souffrir quelqu’un pleinement conscient»?
Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Tags:
situation sanitaire, Donald Trump, Emmanuel Macron, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook