Olivier Piton: face au Covid-19, «la pénurie commande tout. Il y a une exception, c’est Donald Trump»

Le Désordre mondial
URL courte
Par
51413
S'abonner

Tandis qu’un tiers de la population mondiale est en quarantaine à cause du coronavirus, Donald Trump mise sur une stratégie de refus du confinement. Décryptage d’Olivier Piton, spécialiste de la politique américaine et président de la Commission des lois à l’Assemblée des Français de l’étranger, pour le Désordre mondial.

Le confinement est la stratégie dominante, notamment dans les pays occidentaux, pour lutter contre le coronavirus. Cependant, aux États-Unis, Donald Trump estime que «le traitement ne peut pas être pire que le problème», et que les Américains souhaitent retourner au travail.

Olivier Piton, avocat en droit public et président de la Commission des lois à l’Assemblée des Français de l’étranger, détaille:

«Dans à peu près tous les pays du monde, la pénurie commande la stratégie. On a une pénurie plus ou moins affichée en termes de dépistage, de masques, d’infrastructure, de lits d’hôpitaux, et à chaque fois les politiques nationales se mettent au diapason de cette pénurie. La pénurie commande tout. Il y a une exception, c’est Donald Trump. Dès le départ, Trump a refusé d’entrer dans le jeu de la stratégie de pénurie. Pourquoi? Il est dans une obsession d’ordre économique.»

L’auteur du livre La Nouvelle Révolution américaine (Éd. Plon) explique qu’on saura en fin de crise quelle était la bonne stratégie et qui a eu raison. En attendant, il s’étonne vraiment du choix de la Maison-Blanche:

«Aux États-Unis on a un cas unique de refus du confinement décrété par l’exécutif, certes tempéré par les décisions prises par les gouverneurs, mais Donald Trump est le seul leader important dans le monde à refuser le principe du confinement.»

Piton commente par ailleurs l’apparition d’une nouvelle star du parti démocrate lors de cette crise, le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, dont le frère, Chris Cuomo, est un célèbre présentateur chez CNN. Un fait qui souligne la faiblesse des candidats officiels contre Trump dans la course à la Présidentielle, selon lui:

«Andrew Cuomo mène pour l’instant la vraie opposition à Donald Trump. Mais il la mène à l’européenne. C’est-à-dire que son positionnement, confinement, mise en place de dépistages, de masques, de respirateurs dans les centres hospitaliers... il a vraiment une conception européenne de la pandémie.»

Républicains et Démocrates se sont mis d’accord sur un immense plan de soutien à l’économie pour répondre à la crise du coronavirus. L’auteur du livre Les Transgressifs au Pouvoir –Emmanuel Macron et Donald Trump (Éd. Plon) réagit:

«[Ils] se sont donc mis d’accord sur le fait d’allouer un vrai Plan Marshall –et il n’y a pas d’autres mots– pour soutenir l’économie américaine.»

Lire aussi:

Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Jean-Jacques Bourdin flashé à 186 km/h à plus de 100 km de son domicile, son permis de conduire confisqué
Un député français membre des Républicains qui avait été infecté au coronavirus est décédé
Tags:
Emmanuel Macron, Donald Trump, Covid-19, États-Unis, confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook