Comment les États-Unis alimentent la guerre en Syrie avec le pétrole syrien

Le Désordre mondial
URL courte
Par
11205
S'abonner

Donald Trump dit souhaiter que les troupes américaines protègent le pétrole syrien. Le Président Bachar el-Assad accuse les États-Unis de le voler. Qui a raison? Analyse de Francis Perrin, directeur de recherche à l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS), pour le Désordre mondial.

D’après la Syrian Arab News Agency, l’agence de presse gouvernementale syrienne, des forces américaines auraient transféré une grande quantité de pétrole syrien en Irak, citant des sources locales qui font état de 30 camions-citernes. Info ou intox? Les États-Unis sont-ils en train de faire main basse sur le pétrole syrien?

Analyse avec Francis Perrin, directeur de recherche à l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS), et chercheur associé au Policy Center for the New South à Rabat, au micro de Rachel Marsden. 

Lire aussi:

Meurtre d’Éric Masson à Avignon: quatre suspects interpellés, dont le tireur présumé
«Nos aînés ont raison»: nouvelle tribune de militaires, en activité
Après avoir condamné «l’hystérie» sanitaire, Laurent Ruquier enregistre un cas de Covid sur son plateau
«D’autres vaccins sont plus efficaces» que l’AstraZeneca: un début de revirement pour Macron?
Tags:
Irak, États-Unis, pétrole, troupes américaines, Syrie, Donald Trump, Bachar el-Assad, Kurdes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook