Le «marais» de Washington, grand gagnant de la présidence de Donald Trump?

Le Désordre mondial
URL courte
Par
11232
S'abonner

Donald Trump avait promis «d’assécher le marais» de Washington. Mais l’establishment ne sort-il pas vainqueur des émeutes à Washington, qui ont mené à une nouvelle procédure de destitution du Président? Analyse de Gérald Olivier, chercheur à l’IPSE et rédacteur en chef du blog «France-Amérique», au micro de Rachel Marsden.

Donald Trump disait vouloir purger Washington de la corruption, «assécher le marais», comme il disait, une idée qui a séduit une grande partie de ses électeurs.

Gérald Olivier, journaliste, chercheur associé à l’Institut de Prospective et Sécurité en Europe (IPSE) et rédacteur en chef du blog «France-Amérique», explique pour le Désordre mondial pourquoi il craint que les émeutes à Washington du 6 janvier 2021 n’aient mis un terme à cette démarche:

«C’est une corruption extrêmement insidieuse, parce que c’est une corruption qui ne porte peut-être même pas son nom, mais qui consiste en ce que chacun travaille pour protéger ses intérêts et oublie l’intérêt national derrière. Je crains que cette présidence de Donald Trump ne s’achève dans un certain tumulte, qui va justement profiter à ce "marais" qui a réussi à triompher du Président.»

Lire aussi:

Étrange ballet d’objets lumineux dans le ciel d’Alger
La Russie proscrit l'hydroxychloroquine contre le Covid-19
Nouvelle menace iranienne: «Israël peut être détruit en une seule opération»
Tags:
Congrès américain, Capitole
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook